Mon plus beau rêve de Lily Haime

Mon plus beau rêve de Lily HaimeDate de sortie : 07 aout 2016

Maison d’Editions : Mxm Bookmark

Genre : Romance

Le résumé :

« C’est un oiseau sur un mur. »
Depuis la mort de ses parents Aliocha vogue de familles d’accueil en foyer, de conneries en garde à vue. Il a appris très tôt à ne s’accrocher à rien, à ne croire qu’en lui, à ne laisser personne l’approcher d’assez prés.
Il dessine le regard des gens qu’il croise dans la rue, les émotions, ces choses étranges qu’il ne ressent jamais.
Il dessine en oubliant qu’il n’est pas que ça…
« C’est un oiseau qui déploie ses ailes. »
Une nuit il tague le mur d’enceinte d’une institution pour autistes.
Un jour, il rencontre Damien.
Un soir, il esquisse les traits de son visage.
Lentement, guidé par un jeune homme qui l’aimera sans condition, Aliocha réapprendra à sourire et aura la force de découvrir que nous ne sommes jamais autant surpris que par nous-mêmes.
Que nous sommes toujours plus que nous le croyions.
Que nous portons tous en nous un peu de magie…
« C’est un oiseau qui s’envole… »

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Plum Kréole :

 

**Chronique coup de cœur**

Telle une droguée, j’attendais, j’avais besoin de mon shoot de Lily Haime …. Et je dois dire qu’il m’a une fois de plus transportée dans un univers, où la magie des mots, prend possession de votre cœur, de vos émotions !

Lire un Lily Haime, c’est devenir tout simplement Accro … Accro à une plume, un style, à des émotions inédites … C’est franchir les limites de la romance … Car si elle garde bien soigneusement une trame de fond dans chacun de ces livres, elle n’a de cesse de se renouveler, que ce soit sur le plan émotionnel ou sur le plan psychologique de ces personnages. C’est à chaque fois, une expérience inédite, telle une drogue, qui nous capture le cœur, nous chamboule l’âme …

Avec « Mon plus beau rêve », L’auteure nous délivre une fois de plus une histoire qui nous happe dès les premiers mots… De suite, nous nous attachons à Aliocha (dit Ali ou Sacha), ce pré-adulte, au passé douloureux, qui va sans le savoir, juste avec un dessin, donné un tournant à sa vie … Une rencontre qui va bouleverser, sans demi-mesure, son monde ! Un monde qui jusque-là était sombre, douloureux, où la souffrance à toujours régné en maître …Doucement, pas après pas, grâce à des nouveaux personnages qui vont entrer dans sa vie, Ali va apprendre, non sans mal, il va devoir faire confiance, et pour la première fois ouvrir son cœur à des sentiments violents, des sentiments puissants …

Et puis, il y aura Damien … Une rencontre tel un espoir. Un être qui deviendra pour Ali « son plus beau Rêve » …

Entre espoirs, don de soi, reconstruction, magie, guérison … Lily Haime nous transporte dans une nouvelle histoire, où l’amour, la passion, la sagesse, le soutien seront les piliers incontestables, de la nouvelle vie qui s’ouvre devant Ali … Rien ne sera facile, le parcours sera semé d’embûches … Mais l’espoir tel un phare, guidera chacun de ses pas !

A la fin de ma lecture, je me suis sentie, comme abandonnée, tant j’ai été submergé d’émotions plus intenses les unes que les autres au fil de ma lecture, tant je me suis attaché aux personnages (principaux ou secondaire) … J’avais juste envie d’avoir un Sacha, un Damien, un Nick dans ma vie ! Juste pour que le rêve se poursuive encore un peu …

Je ne vous en dirai pas plus, si vous ne l’avez pas encore lu, je veux vous laisser le plaisir de ressentir et vivre  avec intensité, toute l’histoire qui nous est proposée.

 

Je finirai avec ces citations :

 

— Tu as l’air si dur, souffla-t-il comme s’il se parlait à lui-même. Tout chez toi est violent, brutal et méchant. Pourtant, les gens gravitent autour de toi, les enfants te suivent souvent quand tu passes devant eux. Tu as quelque chose que tout le monde regarde, même en restant à distance. Ma mère parle d’aura parce qu’elle aime bien toutes ces conneries New Age. Mais parfois, quand je te regarde, j’ai vraiment l’impression que tu es différent, que tu écoutes quelque chose que personne d’autre n’entend. C’est comme tes cicatrices que tu caches sous tes tatouages, comme une profonde solitude. Comme si un champ de force t’entourait ; personne ne peut te toucher. Pourtant quand tu dessines, tu laisses une petite partie de toi. C’est le seul moment où l’on pourrait presque t’atteindre. Ou du moins se rapprocher suffisamment de toi pour… Je ne sais pas pour quoi, en fait… Pour te connaître, je suppose. Pour te comprendre.

 

 — Quand est-ce que tu mens, Ali ? murmura-t-il, brisant ce silence pesant. Maintenant, quand tu fais semblant de ne pas entendre ce que je te dis et de ne rien en avoir à cirer ? Ou quand tu dessines ? Quand tu créais quelque chose de si beau que c’est impossible de ne pas y laisser une petite part de ton âme ? Ou quand tu refuses de me parler ?

 

Un jour, tous les dessins que je faisais de lui, lui raconteraient notre histoire. Ils diraient comment nous nous étions aimés au premier regard, comment nous nous étions emportés si souvent l’un contre l’autre. Ils expliqueraient surtout tout ce que Damien représentait pour moi. Tout ce que je voyais en lui et qu’il ignorait encore. Il verrait cette lumière qui me guidait quand je posais les yeux sur lui. Il saurait qu’un de ses sourires, c’était cent ans de bonheur pour moi. Il comprendrait bien mieux qu’avec des mots, combien je l’aimais à en perdre la raison, à quel point j’étais malade de lui. Et si on m’avait donné le choix entre une minute avec lui ou un siècle sans le connaître, j’aurais choisi la minute. Parce que même une seule petite seconde en sa présence avait plus de valeur qu’une année avec n’importe qui d’autre.

mon-plus-beau-reve

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1) /5

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s