Avis de recherche de Alexis Hayden et Pierre-Lionel Cayla

Date de sortie : 13 juin 2017

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Policier / suspense

Le résumé :

Les amours sont d’autant plus compliquées lorsqu’elles n’entrent pas dans le cadre des « normes établies ». Les thèmes abordés sont nombreux, dans ce roman : la complexité des relations humaines, comme dans toutes les familles, qu’elles soient traditionnelles ou recomposées ; les états d’âme, tant des parents que des enfants, à la recherche, parfois, de leur propre identité ; l’homosexualité à l’adolescence ; la double vie de certains personnages ; l’amnésie ; la manipulation mentale…

Après son sauvetage en mer, quand David reprend conscience dans un hôpital de Floride, il doute de tout. Ces gens qu’il ne connait pas, mais qui savent tout de lui, le prennent forcément pour un autre…

Est-il amnésique ? Victime de troubles de la personnalité ? Ou menait-il tout simplement une double vie ?

Pour l’instant, il a plutôt l’impression de devenir fou. Il se souvient pourtant d’une existence passée. Il sait très bien ce qu’il faisait sur cette plage de Clearwater. Mais comment est-il arrivé dans cette chambre d’hôpital ?

La nouvelle vie qui lui tend les bras est tentante. Va-t-il l’accepter ?

Avant d’en arriver là, remontons à l’origine, quelques années plus tôt…

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Sehaltiel :

«Avis de recherche» fait partie de ces livres où le résumé est comme qui dirait fait pour moi. Dès la lecture de la quatrième de couverture, j’ai eu envie de le lire. Il semblait y avoir un côté mystérieux, un thriller, qui méritait vraiment qu’on se penche sur le sujet. Pourtant, je ne savais pas exactement dans quoi j’allais me lancer, mais je suis content d’avoir fait le voyage.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, cette histoire ne raconte pas l’histoire de David. Non, non, aucun David à l’horizon. Ou plutôt, si, il y en a un. C’est un personnage très secondaire, demi-frère du vrai héros : Evan Delattre.

Cette histoire nous narre la vie d’Evan sur une très longue période, de son enfance à ses 35 ans environ. Nous suivons son histoire aux USA, avec sa mère. Son père est plus distant car il possède une deuxième famille en France, mais ce dernier ne l’a jamais oublié et s’occupe de lui, à sa manière. Mais sans mentir : chaque femme est consciente de l’existence de l’autre famille.

Ses deux parents travaillant dans l’aviation, ils voyagent souvent mais, surtout, lui ont passé leur amour pour les avions. Très jeune, Evan sait qu’il sera pilote, lui aussi. L’aviation est l’un des thèmes les plus récurrents de l’histoire et nous permet de voyager à travers de nombreux paysages, pas forcément américains. C’était un petit dépaysement agréable tout au long de la lecture.

C’est dans ce milieu qu’Evan va rencontrer Enzo, d’abord, lors d’un stage en France, puis Alex, aux USA. Rapidement, Evan va se sentir terriblement attiré par ces deux jeunes hommes et il apprendra à comprendre son homosexualité. Heureusement pour lui, Alex va assez vite montrer des sentiments du même ordre, et leur couple va naître. Avec tout le drama que cela implique. Les études d’Evan en France vont créer des tensions, de la jalousie. Il y aura des ruptures, des disputes. De l’amour à profusion, aussi.

Je n’en dis pas plus sur l’histoire, car il y a des surprises, des twists, de la découverte. Et vous remarquerez que je n’ai pas mentionné David, fils de la deuxième femme du père d’Evan. C’est dire si le lien est difficile à faire.

Et pourtant, il se fait. Connaître le résumé nous amène à nous poser de nombreuses questions. Pourquoi David est-il là ? Comment se fait-il qu’on le prenne pour un autre ? Est-ce vraiment David, ou plutôt Evan ? Au début, je lisais pour la réponse, et ce n’est que des centaines de pages plus tard que l’on apprend la vérité. J’en avais presque oublié les questions que je me posais au début, et cela a redonné un second souffle à l’histoire.

Le livre nous fait nous poser des questions intéressantes, aussi. À quel point sommes-nous responsables d’un enfant dont nous ne voulions pas ? La différence d’âge est-elle vraiment une barrière à un couple ? Comment se reconstruire après une perte ? Subjectivement, je n’ai pas tout apprécié. On parle beaucoup d’un enfant en particulier, et je n’ai pas apprécié cette thématique. L’adolescent amoureux de son instructeur du double de son âge m’a également un peu refroidi, car je trouve la situation étrange. Je n’ai rien contre la différence d’âge, mais je n’accroche pas à ce genre de relation. Surtout qu’en l’occurrence, le plus jeune des deux agit vraiment comme un adolescent, et ça m’a laissé un arrière-goût étrange.

Malgré tout, suivre la vie d’Evan au jour le jour a été un vrai plaisir. Pourtant, tout n’était pas parfait. Les tournures de phrases m’ont parfois paru compliquées pour rien. Mais en soi, rien n’a freiné ma lecture, et je suis arrivé à la fin aussi vite que possible !

Les personnages principaux et secondaires sont nombreux, mais agréables. Mention spéciale à Logan, le personnage le plus mystérieux de l’histoire.

Pour parler du négatif, je devrais toutefois aborder la fin, qui m’a un peu déçu. J’ai eu l’impression que certains personnages, que l’on suivait maintenant depuis des années, ont opéré un brusque revirement de situation dans les dernières pages. Et disons que ça m’a un peu frustré, parce que rien n’explique vraiment ce changement.

En résumé, je dirais donc que ce livre nous raconte l’histoire d’Evan, un jeune homme que l’on apprend à aimer au fil des pages. Nous partageons ses moments forts, en bon ou en mauvais, et les émotions sont assez bien retranscrites. On a parfois de la peine pour lui, quand d’autres fois, on sourit en lisant ses aventures. Une belle histoire, en somme, tâchée par des choix que je n’ai pas appréciés, mais qui ne sont pas mauvais pour autant.

Et puis il y a ce mystère de la quatrième de couverture. Cette enquête. Ce désir d’en savoir plus.

Si après tout ça, vous hésitez encore, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter, parce que ce livre a été un moment vraiment agréable pour moi. Il ne rejoindra pas la liste de mes ouvrages préférés, mais ça ne me surprendrait pas d’avoir envie de le relire, plus tard, pour le plaisir de suivre à nouveau les aventures d’Evan Delattre.

 

Ma note :       

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s