Les roses et les oranges, Tome 1 : La déferlante de Francine Godin Savary

Date de sortie : 05 février 2016

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Romance historique / Saga Familiale

Le résumé :

Paul, fils de Lord Hinston, châtelain de Trawnington, paisible village du Devon, est amoureux de Françoise Henrisson, tandis que son ami d’enfance Michaël est épris de sa jumelle Florence. Tout coulerait de source si les jumelles n’étaient d’une ressemblance remarquable et n’avaient eu l’idée d’échanger leurs tenues un jour sur deux et si Mark, leur aîné, exilé un temps en Suisse avec leur oncle Jérôme, (ils sont tout trois orphelins), ne revenait à Trawnington plus amoureux de Paul qu’il a côtoyé enfant que jamais. Un jour, il ose se déclarer….

En vente sur AMAZON


L’avis de Plum Kréole  :

 

Cela faisait un moment que ce roman me faisait de l’œil, mais n’étant pas une adepte du style « Historique », j’avoue que j’avais un peu peur de tenter l’aventure ! Alors merci à l’auteure de m’avoir contacté et parlé de son roman … car c’est une très belle découverte, que je ne regrette absolument pas ! Même si j’ai trouvé l’intrigue un peu longue à démarrer, une fois alpaguée, je n’ai pas pu le lâcher, tellement je voulais savoir où l’auteure allait m’emmener …

« La Déferlante » est le premier opus d’une saga historique, qui débute juste après la Seconde Guerre Mondiale … Nous y faisons connaissance de Mark et Paul encore enfant, et page après page, nous allons les suivre jusqu’à leur vie d’homme, sur environ 36 années …

« La Déferlante », c’est une très belle saga familiale, où la vie des uns et des autres s’entremêlent avec brio, mais c’est surtout l’histoire d’un amour qui prend racine dans l’enfance, et qui va évoluer tout en douceur au fil des ans, et ce, malgré les tumultes de la vie …

L’auteure avec une plume bien à elle, un style qui donne parfaitement la mesure, nous entraîne au cœur des intrigues, elle distille les choses petit à petit, et pour pimenter le tout, elle nous offre un panel de personnages (tous plus attrayants, les uns que les autres, qui sont le parfait reflet d’une société qui se veut intransigeante et parfaite de droiture, mais pas que … ) mais aussi pleins de rebondissements où les secrets et les révélations s’enchaînent, où l’amour n’aura pas de limite … (Les personnages de Florence et de Mark ainsi que l’épilogue nous le démontrent fortement …)

Même si je n’ai pas pu retenir tous les noms des personnages secondaires, certains ont un véritable impact sur le déroulement de l’histoire, comme Peter, Rosa, Nora, Michaël, Florence … J’ai aimé Nora pour sa délicatesse et son attachement à Mark et Paul, Rosa pour son ouverture d’esprit (malgré l’époque et son mari), Michaël pour son amitié sans faille, Florence pour son acception et sa compréhension (elle fait preuve d’un amour hors norme pour accepter ce qui pourrait être inacceptable pour d’autre … il faut vraiment aimer avec un grand A) et j’ai détesté Peter qui est le parfait reflet d’une société intransigeante et homophobe (j’avoue que j’ai eu fortement envie de le zigouiller, et ce, à plusieurs reprises !!!) .

Pour ce qui est de Paul et de Mark, ce sont deux jeunes hommes très touchants, poignants chacun à leur manière … J’ai beaucoup aimé Paul, qui se refuse à accepter ses sentiments, mais qui se refuse aussi à perdre Mark. Nous ressentons tous ses tumultes intérieurs, ses peurs, sa douleur, et son amour qui prend vie …

Mark, quant à lui, est un passionné, il accepte celui qu’il est sans demi-mesure, il aime avec un grand « A » et sera prêt à toutes les concessions afin de ne pas perdre l’amour de l’homme de sa vie … Il nous démontre à la perfection que l’amour est sans limite …. Quand on aime du plus profond de son cœur,  on accepte l’autre et ce qui le rend heureux ! J’ai beaucoup aimé pouvoir suivre l’évolution de ces deux êtres, de leur jeunesse à leur vie d’homme, ceci permet de mieux les comprendre, mais aussi de s’attacher plus farouchement  à leur histoire, et de ressentir la profondeur de leurs sentiments respectifs.

Avec ce roman, l’auteur nous offre un récit sous le signe de l’amour, de la passion, de la dévotion … Une histoire au cœur d’une époque où l’amour entre personnes du même sexe est encore une aberration considérée comme de la dépravation ! Sans contrefaçon elle nous sert une œuvre totalement crédible … Une histoire dont j’attends la suite avec grande impatience …

Je finirai avec cette citation :

 

Ma note :          

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s