Terres nordiques de James Erich

Date de sortie : 10 Mai 2017

Maison d’Editions : MxM Bookmark

Genre : Fantasy

Le résumé :

À l’époque de l’ère Viking en Islande, où l’on attend des jeunes garçons qu’ils deviennent de bons fermiers et d’habiles guerriers, il y a peu de place pour Kol, jeune garçon chétif de douze ans, jusqu’à ce qu’il retienne l’attention d’une femme seið – une sorcière – et devienne son apprenti. Kol se rend chez la sorcière où son petit-fils, Thorbrand, le prend sous son aile. Bientôt, Kol découvre autre chose sur lui-même – quelque chose qui le différencie de manière peu virile : il est tombé amoureux d’un autre garçon.

Mais le monde change et menace ceux qui pratiquent les arts anciens. Alors que la nouvelle vie de Kol le conduit à travers les Terres Nordiques, il découvre qu’une nouvelle religion se développe rapidement et que le Roi Olaf Tryggvason pourchasse et exécute les sorciers. Quand une querelle vieille de plusieurs décennies force Thorbrand à choisir entre Kol et son devoir envers un parent, Kol se retrouve livré à lui-même, avec pour seuls guides les messages énigmatiques d’une Déesse Antique, pour le mener à son destin – et probablement à sa mort.

En vente sur AMAZON


 

L’avis d’Ysra

 

J’avais très hâte de me plonger dans ce roman et je ne fus vraiment pas déçue de ma lecture. Dans cet ouvrage, nous faisons connaissance avec deux adolescents qui vont apprendre à se connaître et à s’apprivoiser. D’un côté, nous avons Thorbrand, fils du yarl qui est une vraie force de la nature et son total opposé, Kol, qui est malade et très chétif. Il est victime d’évanouissement assez fréquents et passe pour un faible aux yeux de sa famille. Ils vont grandir ensemble jusqu’au départ de Kol et vont se retrouver bien plus tard, quand ils seront adultes.

Déjà je dois vous dire que si vous êtes fan de romance… Ce roman n’est pas pour vous. Malgré la magnifique relation qui se tisse entre Kol et Thorbrand, la romance est vraiment au second plan dans ce livre. Moi ça ne m’a pas dérangée bien au contraire… J’ai vraiment apprécié cet entrelacs de non-dits qui rend leur relation bien plus belle et forte.

James Erich nous livre un univers passionnant. Je me voyais voguer sur un Drakkar en bravant les mers démontées, je m’imaginais totalement le village, ces étals richement décorés, les guerriers Vikings toujours une épée à la main pour défier quelqu’un.. Et surtout dans ce roman, il y a un troisième personnage tout aussi important qui prend une place prépondérante : la Magie. Elle est présente partout, derrière chaque point, chaque virgule, et cela contribue à rendre l’histoire encore plus forte.

L’écriture de l’auteur est magnifique… Douce, tantôt fluide, tantôt saccadée au rythme des coups d’épées, elle m’a totalement transportée.

En bref un roman totalement atypique qui m’a conquise. C’est un OVNI dans le monde du MM, mais il est magnifique. Le temps de quelques pages il m’a totalement transportée dans un univers qui m’était jusque là totalement inconnue et je ne peux que vous encourager à découvrir ce petit bijou.

 

Ma note :     

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s