Crépuscule éternel de Lisa Worrall

Date de sortie : 24 mai 2017

Maison d’Editions : Juno Publishing

Genre : Nouvelle / Romance / Vampire

Le résumé :

Il n’y a rien de plus fort que le lien entre un sire et son vampire.

Mais que feriez-vous si vous découvriez que le sire de votre partenaire est aussi le vôtre ?

Jonah est un vampire depuis plus de cent ans quand il rencontre Sebastian, le propriétaire du club-vampire de LA. Vingt ans plus tard, Jonah et Sebastian sont plus soudés que jamais. Mais quand la jalousie d’un autre amène leur sire dans leur club, leur relation sera-t-elle capable de résister à la force de leur lien avec Vincenzo, et au lien entre eux deux ?

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Plum Kréole :

« Crépuscule Eternel », un titre et une couverture pleins de promesses … peut-être un peu trop … Voici un récit, que j’ai lu sans en connaitre le résumé, et j’avoue avoir bien fait, sinon je n’aurais vraiment eu aucune surprise pendant ma lecture, puisque ce dernier raconte l’essentiel du roman ! Sacrilège tout de même ! Surtout sur un si court écrit. Comme vous l’aurez deviné, ce récit se lit vite, beaucoup trop vite … Bon normal, vous me direz : « C’est une nouvelle !! » Ben oui, je le sais, mais au vu du contexte, du thème, il y avait la possibilité de beaucoup plus exploiter le sujet … j’en  voulais tellement plus ! Si j’ai passé un bon moment en compagnie de ces héros, malgré tout, j’avoue que je ressors de cette lecture avec une petite déception …

Certes, « Crépuscule Eternel », nous sert une très belle histoire d’amour. C’est la rencontre tant attendue d’un homme qui ne pensait pas trouver de ses semblables, et certainement pas l’élu de son cœur …  le côté romance  est très bien exploité, c’est une histoire d’amour passionnelle, charnelle… Mais, pour ma part quand on me parle de vampire, je m’attends à beaucoup, beaucoup plus que cela … J’ai eu la sensation que les  « Vampires » étaient juste là pour nous montrer le côté sensoriel ou appartenance qui leur sont propre … Dès que j’ai vu la couverture de ce livre, je me suis imaginé un côté sanguinolent, des rapprochements charnels torrides, sexy… Je voulais des êtres arrogants, méprisants, imbus d’eux-mêmes. Là, j’ai trouvé le tout un peu trop lisse, trop parfait … Pas de véritables maux, de douleurs, non tout va trop bien !  Beaucoup trop bien ! Zut !!

L’auteure avec plein de douceur, de charme, dans la fluidité des mots mais sans grands maux, nous offre une romance sexy, avec quelques touches d’humour, au cœur d’un club très sélect le « Crépuscule Eternel ». Si vous aimez les romances, les héros sexys, les vampires romantiques, voici le récit parfait pour un agréable moment de lecture … Pour ma part, c’est une histoire distrayante, mais qui ne restera pas dans les anales.

 

Ma note :         

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s