C’était nuit en le solitaire Octobre , tome 1 : Absynthe de TJ Klune

Date de sortie : 12 Avril 2017

Maison d’Editions : MxM Bookmark

Genre : Dystopie, post apocalyptique

Le résumé :

Il était une fois, l’Humanité ne parvint plus à contenir la rage qui la consumait de l’intérieur et le monde sombra dans un raz de marée de flammes.

Un siècle plus tard, sur ces terres dévastées qui avaient autrefois été l’Amérique, un homme brisé connu seulement sous le nom de Cavalo tente de survivre. Se tenant volontairement à l’écart de tout ce qui reste de la civilisation, Cavalo se terre dans les ruines décrépites de l’Institut Correctionnel Nord de l’Idaho, avec un cabot appelé Sale Clebs et un robot aux limites de la folie pour seuls compagnons. Cavalo lui-même se désagrège lentement, ses souvenirs s’élevant comme autant de fantômes hantant les cellules de détention.

Lorsqu’il fait le choix périlleux de traverser les terres radioactives des Deadlands, Cavalo fait la rencontre d’un psychopathe muet appartenant à un groupe de meurtriers qui se fait appeler les Dead Rabbits. Prenant l’homme en otage, Cavalo est non seulement obligé de faire face aux horreurs de son passé, mais aussi aux multiples ramifications de ses choix qui impactent sur son présent. Et ce sera grâce à son prisonnier qu’il trouvera un possible futur, où la rédemption n’est pour l’heure qu’une simple lueur vacillant au loin.

Le monde est mort.

Voici l’histoire de ses restes.

En vente sur AMAZON


L’avis de  : Ysra 

 

Ce livre m’a attirée dès l’annonce de sa sortie. Je suis très fan de TJ Klune, et nous sommes ici loin de ses romans habituels… Et qui plus est la couverture est sublime, ce qui ne gâche rien.

L’histoire prend place dans un univers très sombre. C’est clairement une dystopie post apocalyptique. Le monde que nous connaissons actuellement n’existe plus, tout a été ravagé par une guerre nucléaire. Les personnes qui sont encore en vie luttent pour eux et eux seuls, l’individualité est le maître du jeu, il n’y a plus de loi qui régit la vie en communauté. Les gens luttent pour leur vie dans des conditions très brutales et très violentes. Je ne vous cache pas que certaines scènes sont à déconseiller à ceux qui sont sensibles, car oui ici point de romance !!! C’est brut, c’est dur, ça vous prend aux tripes et vous tremblez à chaque page tournée en vous demandant ce qui va se passer au prochain chapitre…

Cavalo est un personnage ambivalent et complexe, et j’ai adoré le découvrir au fil des pages. Le point fort de ce livre aussi sont les personnages secondaires. Sale Clebs est tout simplement adorable, j’ai adoré ce chien badass et l’attention que Cavalo lui porte. Malgré l’univers sombre, TJ Klune a parsemé, dans son récit, des éclats de lumière ça et là, et Sale Clebs en fait partie. SIRS le robot fou est totalement barré également, ils forment un trio totalement déjanté et atypique ^^. Malgré l’ambiance oppressante, j’ai ri plus d’une fois avec SIRS qui est totalement désopilant.

Que dire de l’écriture de TJ ? On sent qu’il a réellement pris plaisir à écrire ce roman, tellement éloigné de ce qu’il fait habituellement et c’est toujours aussi bon de le lire.

En résumé, c’est vrai que ce n’est pas une romance, c’est un univers post apocalyptique absolument sublime, très bien retranscrit, c’est un  univers glauque et oppressant. Il y a de la violence, de la haine, de la peur..  Mais il y a de la loyauté, de l’amitié, de l’amour,  de l’humour et… des abeilles. (oui oui oui vous comprendrez en lisant le livre ^^ ) Je ne le recommande pas toutefois aux âmes sensibles, car il n’y a ni paillettes, ni  licornes dans ce roman, bien au contraire. TJ aborde des sujets très sensibles, mais pour moi c’est  une pure réussite. Si ce livre a pu réussir à me faire éprouver de la compassion pour Cavello qui est loooooooooin d’être un enfant de chœur, je peux vraiment dire que ce livre est superbe et j’ai vraiment hâte de lire le tome 2.

Encore une fois, je ne peux que vous encourager à lire Absynthe, ne serait que pour Sale Clebs, qui est le chien le plus dingue de l’Univers ^^

 

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1) images (1) images (1)/5

Publicités

2 réflexions au sujet de « C’était nuit en le solitaire Octobre , tome 1 : Absynthe de TJ Klune »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s