72 heures de Clare London

Date de sortie : 14 Mars 2017

Maison d’Editions : Dreamspinner Press

Genre : Romanca , Thriller.

Le résumé :

Tanner MacKay et Niall Sutherland, deux agents d’une équipe hautement spécialisée, ont un jour été bien plus que de simples collègues de travail. Mais après qu’une mission se fut très mal déroulée, leur monde s’est écroulé, poussant Tanner à s’enfuir. L’équipe fut divisée et leur liaison oubliée.

Maintenant, un traître menace l’équipe, et leur ancienne patronne est déterminée à réunir son noyau dur avant qu’il ne soit trop tard. Elle retrouve Tanner dans un parc de caravanes délabré, amenant avec elle un invité qui n’est pas le bienvenu, mais qui a besoin d’un refuge temporaire : Niall, l’homme qu’il ne pensait jamais plus revoir. L’homme qui, il le sait, aurait aussi préféré ne jamais le revoir.

Dans cette situation à la fois oppressante et hautement dangereuse, Tanner et Niall devront revenir sur leur passé et remettre en cause leurs perceptions, leurs croyances – et leurs désirs – s’ils veulent survivre, voire construire un futur ensemble.

En vente sur AMAZON


 

L’avis d’Els  :

 

« 72 Heures », comme son titre l’indique, c’est le temps que nous passons avec Tanner et Niall… C’est le décompte d’une intrigue et du portrait dévastateur d’une liaison qui a tourné à la haine… C’est des flashbacks… et le dénouement final de beaucoup de questions.

Je me suis fait happer dés le début de ce récit, alpaguer et embarquer, que cela soit par l’intrigue ou par les personnages… Tanner, m’a tantôt agacée émue et intriguée.

J’ai vécu ce roman comme en apnée, suspendue au fil de l’histoire… Malmenée par les émotions de Tanner, sa remise en question, sa frustration, ainsi que la tension palpable qui règne entre les deux anciens partenaires… Mais aussi par l’intrigue, j’ai cherché avec eux, essayé de comprendre le pourquoi du comment… Tout en revivant leur rencontre, leur passion puis leur déchirure…

Un savant mélange de passé, présent… Sans pour autant m’avoir perdu l’auteure m’a embarqué dans la tête de Tanner. J’ai vécu ses doutes, ses angoisses, ses peurs, mais aussi sa prise de conscience de ses torts et erreurs…

J’ai bien accroché au style de l’auteure, sa façon de nous donner les informations au compte goutte afin que le « suspense » et notre attention, restent à son maximum.

Par ses mots et le raisonnement de Tanner, je me suis en quelque sorte appropriée son personnage au caractère si difficile.

Une jolie découverte que je viens de faire, je me laisserai certainement tenter par d’autres œuvres de cette auteure.

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)   images (1)/5

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s