Gladiatores de Marcus M.D.

gladiatores-830273-264-432Date de sortie : 22 Septembre 2016

Maison d’Editions : Mix Editions

Genre : Romance, Historique, Gladiateur, Survie, Combat, Prisonniers.

Le résumé :

Au cours d’une chasse improvisée dans les bois, Abrax, jeune prince barbare, est fait prisonnier par un contingent de soldats romains. N’écoutant que son courage, Laucos, son compagnon, part à sa recherche. Mais aveuglé par son amour, l’intrépide Gaulois tombe à son tour dans les filets de l’ennemi. Captifs, les deux amoureux sont envoyés à Narbonne, cité placée sous la domination de Rome, afin d’y combattre comme gladiateurs pour le compte de la maison Gradius. Dès lors, les deux hommes n’auront de cesse de vouloir s’enfuir, quitte à se mettre en danger. Mais leur projet sera vite compromis par le sanguinaire Curion Titus Gradius, dont la soif de pouvoir n’a d’égale que la cruauté. Le couple trouvera-t- il la force nécessaire pour survivre au funeste destin qui attend chaque guerrier dans l’arène ?

En vente sur AMAZON


 

L’avis d’Els  :

 

On ne peut pas rester insensible face à une histoire comme celle-là… Et je ne déroge pas à la règle…

J’ai passé cette lecture sur des charbons ardents, mon petit cœur serré et battant à la chamade dans ma poitrine, la peur au ventre ! Mais aussi avec beaucoup de tendresse, d’affection et de compassion pour ces deux jeunes hommes. 

De cet amour sans borne, sans limite qui les poussera à tout pour se secourir et se protéger ou protéger l’autre, coûte que coûte… Un amour tellement puissant, fort et pur qu’ils vont tout sacrifier pour rester ensemble…

J’appréhendais cette lecture, car au fond, je savais qu’elle ne me laisserait pas de marbre, qu’elle allait m’en faire baver et souffrir… Oh comme j’ai pleuré ! 

Ce roman est, pour moi, une ode à l’amour. C’est le récit de l’abnégation de deux personnes, de sentiments inconditionnels et d’amour incommensurable… Un amour éternel…

Ces deux hommes évoluent dans un monde cruel, dur, horrible et pourtant leur histoire est, en quelque sorte et à sa manière, romantique…

Bon, si je vous dis que la plume et le style de l’auteur sont doux, mais durs à la fois et qu’ils laissent passer les émotions.., vous me croirez ? (Rappelez-vous, j’ai pleuré comme une madeleine !) Un style fluide et captivant, j’ai hésité à poursuivre ma lecture, tellement elle m’atteignait et m’oppressait et pourtant… Je ne regrette pas ma persévérance…

C’était douloureux ! Dur ! Fort ! Larmoyant ! Mais tellement beau…

Citations :

 

― Qu’est-il arrivé ?
Ambiorix profita d’un bref soupir pour chercher ses mots.
― Il semble que mes fils aient été surpris par un contingent romain au cours de leur chasse.
― Qu’est-il advenu d’Abrax ? s’étrangla Laucos en craignant qu’on lui dissimule une terrible vérité.
― Nous n’avons pas retrouvé son corps, lui apprit Ambiorix. Tout indique qu’il a été fait prisonnier.
― Il faut immédiatement partir sa recherche ! décréta Laucos. Sa tête se mit à tourner. Il angoissait tellement qu’il eut soudain du mal à respirer.
― Les phalanges romaines ont rejoint leur campement implanté au-delà de la plaine, intervint un gaillard au crâne rasé, mais affublé d’une barbe si longue que sa pointe lui frôlait le nombril. Nous ignorons combien d’hommes se sont retranchés là-bas. Si nous nous engageons à l’aveugle, nous sommes promis à une mort certaine.
― On ne peut pas laisser Abrax à la merci de ces maudits loups ! s’écria Laucos.

 

gladiatores

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)   images (1)   images (1) /5

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s