Mountains Paradise de NM Mass

mountains-paradise-864105-264-432Date de sortie : 9 décembre 2016

Maison d’Editions : Textes Gais

Genre : Romance – Contemporaine – Policier – Addiction –

Le résumé :

Hennezel est très bien là où il est, seul.

Seul ?

Pas vraiment, flanqué d’une ourse gloutonne et d’une louve timide, il mène une vie solitaire au cœur de la forêt et ça lui convient parfaitement.

Des amis ?

Il en a, parmi la faune animale. Dans le genre humain, oui, il en a aussi, un, qu’il ne voit que très peu. Et quand cet ami lui demande un service, il ne peut qu’accepter, parce qu’il lui doit bien ça. Mais quand il voit débarquer dans sa nature sereine ce flic dévasté de violence, il se demande s’il n’a pas commis une erreur. Melbourne pourrait bien révolutionner son univers paisible et sa vie austère…

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Caro’Jc :

 

**Chronique Coup de Cœur**

 

Je ne sais pas exactement ce qui m’a fait craquer autant pour ce livre, c’est plein de choses à la fois et rien de précis en général. C’est un joli mélange entre une plume douce, tendre, sensuelle et tellement vrai et une histoire d’amour sous fond de policier qui est très bien menée.

Hennezel est un loup solitaire, qui par choix, a décidé de ne plus vivre auprès des hommes. Il préfère sa retraite dans les bois entouré de la nature, de sa louve et de son ourse. C’est un homme sexy, autoritaire, doux et fort, tendre et attentionné, un brin farceur mais c’est aussi un homme qui a un passé trouble, un passé qui l’a malmené, un passé qui a dicté ses choix de vie.

Il accueille un jour Melbourne, un flic au bord du burn-out autant émotionnel que physique et qui a besoin de se reprendre en main. Melbourne a bien du mal à lâcher prise, les récents événements de sa vie l’ont vraiment mis à mal et il ne pourra compter que sur lui-même, sa volonté et notre ours d’Hennezel pour retrouver une vie sans drogues, sans conflits, remords et rage pour enfin retrouver le vrai Melbourne.

Mais c’est sans compter sur l’attirance qui pousse nos deux héros l’un vers l’autre, une attirance primale, intense mais qui effraie un des deux hommes plus que l’autre. Chacun a ses casseroles, son passé et ce n’est facile ni pour l’un ni pour l’autre de se laisser aller à leur attirance. Pourtant ils sont sexy ensemble et quand ils craquent, leur alchimie est totale, c’est chaud, sexy, tendre, débridé et tellement plus.

Je ne dévoilerai pas l’histoire, je n’en dirai pas plus.

Ce livre est le deuxième que j’ai lu de NM Mass et j’ai adoré sa plume. On se laisse embarquer par cette douceur, cette force, ce récit qui appelle à être lu. Je ne m’attendais pas à ces rebondissements, ni aux réactions des personnages. J’ai aimé voir à quel point nos deux hommes étaient « humains » tant par leurs émotions que leurs actes. On passe du rire aux larmes, de la joie à la peine en quelques pages et les émotions se succèdent telles que la joie, le désespoir, la rage, la peine, la haine, l’amour, la tendresse….

Ce livre m’a enchantée et je n’ai pas réussi à le lâcher avant la fin. C’est une petite pépite d’émotions, un excellent moment de lecture, un livre qui rejoindra bientôt ma bibliothèque papier et qui fera partie de mes doudous.

Le petit plus de NM Mass : J’ai adoré le fait que les personnages de ses romans se croisent, qu’il y ait un fil rouge conducteur entre eux. Je n’avais vu ça que chez un seul autre auteur et j’avais adoré ces petites références qui nous poussent à vouloir lire les autres livres pour connaitre les autres personnages.

 

Citation :

« Il redresse fièrement la tête, me provoquant du regard, comme s’il voulait m’impressionner. C’est un gosse, un gosse traumatisé. Tout juste trente ans. Le même âge que j’avais lorsque Truck m’a trouvé. Je repense à tout le mal que le vieil homme s’est donné pour me sortir de ma déchéance. Il a eu de la constance, sincèrement, pour supporter mes crises de rage, pour maîtriser ma haine, pour alléger ma peine, pour effacer ma culpabilité. Beaucoup de patience, vraiment beaucoup et de la compassion, énormément de compassion et d’empathie. Je vais essayer d’être à la hauteur de ma tâche et aider ce gamin à s’en sortir, à réaliser qu’il n’est en rien coupable des actes de son coéquipier… »

 

 

« Je me noie dans l’indigo de ses yeux, profite de l’instant pour enregistrer dans ma mémoire la lueur sensuelle qui y brille, sa bouche gourmande qui invite au baiser, sa peau bronzée, la blondeur de ses cheveux. Dieu qu’il est beau ! Dieu que j’ai envie de lui. À en mourir. »

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1) /5

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s