Road d’Amhéliie et Maryrhage

road-834039-264-432-ysraDate de sortie : 8 Janvier 2017

Maison d’Editions : Auto Edition

Genre : Romance, Road-Trip, Différence

Le résumé :

« Il suffit d’une rencontre pour chambouler votre existence et vivre la plus belle des expériences »

Travis est froid et solitaire, Mack est chaleureux et ouvert sur le monde.
Travis ne parle pas beaucoup et à mauvais caractère. Mack est un vrai moulin à parole, patient et curieux.
Travis contrôle sa vie avec des règles, Mack n’en a pas et vit au jour le jour.
Ils n’ont rien en commun, et pourtant, La Route va faire en sorte que leurs chemins se croisent.

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Ysra :

 

J’attendais Road depuis plus d’un an. Pas à pas je suivais sa construction, le choix de sa couverture, l’attente longue de savoir s’il paraissait en maison d’éditions ou en auto édité… Et puis, enfin, il est annoncé. Et j’ai reçu le livre ce matin. Autant vous dire que j’ai arrêté séance tenante toutes mes lectures en cours, et je me suis jetée dessus.

Je viens de le finir et je suis si émue que je voulais faire ma chronique avec mon ressenti, à vif. Désolée par avance si parfois mes propos seront confus (même si je sais que mes partenaires adorées corrigeront mes digressions).

Travis est un solitaire. Il est carré, a ses habitudes et ses lunettes de soleil toujours vissées sur son nez. Il n’est pas quelqu’un qui fait les choses sur un coup de tête, il déteste les imprévus. Et pourtant de manière impromptue, Mack va se poser sur son épaule comme un papillon de lumière (c’est mon côté Cindy Sanders, j’espère que vous avez tous et toutes la chanson dans la tête). Il est solaire, drôle, et va mettre un sacré bazar dans la vie de Travis… Ils vont partir sur la route, pour de longs kilomètres, de New York pour rejoindre l’Alaska.

Doucement, comme un vent de changement et de folie, Mack va apprivoiser Travis. Et c’est là toute la force des auteures. Distiller doucement mais sûrement des émotions. J’ai ressenti ce livre comme une journée à la fête foraine, on passe d’un éclat de rire  à un moment doux comme une barbapapa quand Mack fait ses singeries, à la montagne russe quand l’un et l’autre se dévoile, et le cœur qui se serre lorsqu’on arrive tout en haut… On ferme les yeux et on serre fort la barre en priant d’arriver vite en bas (de la page, je n’ai perdu personne, tout va bien ?).

Road, c’est un livre qui te fait réfléchir, qui te fait penser qu’il faut tout simplement vivre à 100 %, que l’expression « Carpe diem » est plus que jamais réelle, et qu’il faut apprécier les moments simples que nous offre la vie.

Road, c’est un livre qui te fait ressentir tellement de choses, que tu as envie de prendre ton sac à dos et de partir à l’aventure avec Travis et Mack, de voir d’autres paysages, d’entendre le bruit du moteur d’un camion et te laisser bercer. Se raccrocher à ce qu’on possède semble bien dérisoire en lisant cet ouvrage…

Road, c’est une réflexion sur la vie et le temps qui passe. Comme Mack qui joue avec le temps. Le temps on en perd ou on en gagne…

Road, c’est une envie d’ailleurs, une envie de changer de vie… Une chose que Mack m’a apprise, c’est que  nous sommes emplis de souvenirs, d’instants que l’ont chéri. S’attacher et se rappeler de ces moments semble une bien belle raison pour ne pas rater les prochains. Car oui, nous ne devrions rien oublier, même pas les mauvais moments… Nous devrions nous laisser bercer.

Nous laisser bercer.

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1) /5

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s