Par-delà l’Océan de Keira Andrews

Par-delà l’Océan de Keira AndrewsDate de sortie : 30 septembre 2016

Maison d’Editions : Mxm Bookmark

Genre : Romance

Le résumé :

Même si ça implique d’abandonner son boys band en pleine tournée, Troy Tanner ne laissera pas son petit frère gâcher son futur de la même manière que leur père a détruit sa vie. Décollant d’Australie à bord d’un jet privé qui le ramène chez lui, Troy et le pilote Brian Sinclair survolent l’immensité de l’océan Pacifique sud quand un cyclone venu de nulle part change leurs plans.

À des milliers de kilomètres de toute civilisation, l’eau turquoise et la plage de sable blanc ont un côté de paradis. Et quand les jours se muent en semaines, sans personne pour venir à leur rescousse, Troy et Brian se rapprochent, et leur amitié se mue en désir.Alors qu’ils se découvrent, le monde qu’ils ont construit ensemble bascule dans le chaos. Si Troy et Brian réussissent à quitter cette île, leur amour y résistera-t-il ?

En vente sur AMAZON


Lecture en partenariat avec Au Boudoir Ecarlate

L’avis de Plum Kréole  :

 

Quand j’ai su que ce roman allait paraître en français, je trépignais d’impatience de pouvoir le lire, mais malgré moi, j’avais une petite peur ! Peur que ce roman, soit une version MM du très célèbre Une Ile de Tracy Garvis Graves. Mais tout compte fait, pas du tout. il y a bien quelques similitudes, mais avec « Par-delà l’océan », l’auteure a su, avec succès tirer son épingle du jeu, et nous offrir un roman, où il est avant tout question de rédemption !

Celle de deux hommes que tout oppose… L’un dans l’ombre, isolé et réservé, l’autre sous le feu des projecteurs et tout ce que cela incombe et qu’il ne supporte plus, deux hommes qui auraient pu ne jamais se rencontrer, mais qui au final, vont se révéler avoir la même philosophie de vie … Et se compléter à merveille.

Avec « Par-delà l’océan », il n’est pas question de coup de foudre, d’attirance plus forte que tout, de changement d’orientation sexuelle radicale … Non ! Nous suivons, page après page, la naissance d’une relation, relation qui prend vie en douceur … Brian et Troy, sont à un point de leur vie, où tout leur semblent terne, compliqué, où le ras le bol, la discorde, la tristesse, la douleur se sont installés … Cet isolement complet et radical, va leur permettre de reprendre pied, chacun va devenir l’oreille attentive de l’autre (écoute qui leur manquait cruellement) et doucement, une véritable complicité va naître entre eux ! Ensemble, ils vont apprendre à s’accepter, prendre soin l’un de l’autre, vont doucement évoluer, se rapprocher, se comprendre, s’accorder … et là où ils n’y pensaient même pas, des sentiments puissants (qu’ils ne sauront définir sur l’instant) vont prendre vie !

Mais est-ce que dans une toute autre réalité, cette relation pourrait s’épanouir ?

Avec une plume douce, délicate, l’auteure nous offre une romance tendre et torride à la fois (j’ai été touchée par l’intensité de leur rapprochement durant leurs moments intimes … C’est parfois cru, mais tellement réaliste, qu’il n’est pas possible de ne pas vibrer avec eux), où les émotions, nous y sont distillées avec subtilité au fil des pages  … Nous ressentons leur peur, leur attachement, leur crainte de ne jamais survivre, de ne jamais retrouver leur vie, leur famille, leur point d’attache, mais aussi la peur grandissante d’être séparer … Jusqu’à la fin (même si nous nous doutons de l’issue de cette belle histoire) nous sommes happés par les mots, les émotions, et avons peur du dénouement final …

L’auteure nous embarque avec ces deux hommes touchants, attachants (soit dit en passant, il est carrément impossible de ne pas tomber sous le charme de ces deux êtres complètement craquants), pour un voyage où le dépaysement est complet. Les lieux, les actes, leur relation y sont tellement bien décrits, le tout est tellement réaliste, que je me suis sentie échouée avec eux sur cette île sauvage et paradisiaque à la fois !

C’est toujours un véritable régal que de se plonger dans un roman de Keira Andrew, c’est une parenthèse de douceur, face au monde qui nous entoure. Je n’ai qu’un seul conseil, prenez le temps de découvrir ce magnifique roman.

Je finirai avec cette citation :

par-dela-locean

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1) ,5 /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s