Marathon Men de Flo Renard

Marathon menDate de sortie : 30 juillet 2016

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Romance

Le résumé :

Bordelais nouvellement installé à Marseille, Gwenaël est un garçon effacé qui manque d’assurance. À l’inverse, Victorien, paraplégique de naissance, possède une personnalité rayonnante et une inexhaustible volonté. Ils n’ont rien en commun si ce n’est une égale malchance qui les poursuit depuis l’enfance, et dont ils s’accommodent avec plus ou moins de philosophie.

C’est la course qui va les rapprocher de manière très inattendue, et cette rencontre pour le moins percutante va définitivement changer leur vie…Comédie romantico-sportive traitant d’affirmation de soi, d’acceptation de l’autre et de respect des différences, Marathon men est avant tout une romance entre deux jeunes hommes, résolument orientée humour… et course de fond !

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Ysra :

 

Après avoir adoré le premier roman de l’auteure (aux petites heures de la nuit), je me suis jetée sur celui-ci dès sa sortie.

 Gwenaël et Victorien, « Vic » se rencontrent de manière plutôt…. percutante. L’un est plutôt paumé, l’autre est en fauteuil roulant. Tout deux s’entraîne pour le semi-marathon et entre eux tout fonctionne plutôt bien…Jusqu’au moment où ils vont tomber dans les bras l’un de l’autre. Littéralement. Ils sont très poissards (c’est un euphémisme) mais comme le dit si bien Gwen, 1-1 ça fait plus ^^

Flo Renard a réussi le pari d’aborder le thème du handicap et de construire autour de lui une bulle d’amour, de tolérance, de joie et d’amour (avec quelques poils de chien ^^) sans jamais tomber dans le patho ni la souffritude. C’est un roman sublime qui te donne une fois refermer l’envie de prendre ton sac et de partir à Marseille, de manger une pompe (pour savoir ce que c’est il faut lire le livre haha)  et de visiter les calanques. (Mais pas de chausser tes baskets de de running pour courir, faut pas pousser. ^^)

Les personnages secondaires (Yves entre autres) sont complémentaires de nos deux héros, et l’adorable Milla, la chienne de Vic aux grands yeux bleus a fait fondre mon cœur. Malicieuse et intelligente, et très drôle, elle a autant sa place que les autres !

J’ai apprécié ces deux personnalités à la fois si différentes mais qui se complètement parfaitement, avec naturel et simplicité. Vic est une personne qui vit avec son handicap sans se plaindre, qui en tire une force incroyable (et qui s’en moque aussi, certains passages sont vraiment savoureux) et qui tire tout le monde vers le haut, Gwen y compris.

Ce second roman est pour moi la confirmation du talent de l’auteure, son premier roman était abouti, mais celui-ci est encore plus réussi que le premier. J’attends déjà le prochain avec grand impatience.

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1) /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s