Une douce nuit d’été de Angélique Fejean

coverDate de sortie : 26 Septembre 2016

Maison d’Editions : Editions DreamCatcher

Genre : Romance MF

Le résumé :

L’amour peut-il tout surmonter ? Rien ne les préparait à ce coup de foudre fulgurant. Et pourtant… Gabriel est un homme blessé et solitaire qui a renoncé à l’amour. Léa, une femme discrète, s’enlisant dans une vie monotone qui lui correspond plus. Malgré leurs différences, malgré les obstacles que la vie dresse sur leur route, ils partageront un été magique, un huis clos en dehors du temps. Mais parviendront-ils à surmonter les mensonges, oublier leurs peurs et accepter de vivre… enfin ?

En vente sur AMAZON


 

L’avis de  : Caro’Jc :

 

Gabriel et Léa, une rencontre improbable, un jour d’été sur une plage de Bretagne.

En effet Gabriel et Eliott, son berger allemand, se promènent sur la plage quand ils tombent sur une jeune femme qui a besoin d’aide. Elle est tombée de cheval et souffre de sa cheville. Gabriel, Kinésithérapeute de profession, lui vient en aide et la conduit à l’hôpital.

Plusieurs semaines passent sans nouvelles mais Gabriel n’arrive pas à s’enlever de la tête la jeune femme. Ne connaissant rien d’elle hormis son prénom, Léa, il n’est pas sûr de la revoir. Mais, poussée par son amie Anna, la douce et discrète Léa appelle Gabriel pour lui demander d’être son kiné pendant sa rééducation.

Une très grande attraction les pousse l’un vers l’autre. Ils vont apprendre à se connaitre, à se découvrir, à s’appréhender et entre eux, une douce romance va naitre. Mais chacun a sa part d’ombre et de sombres secrets.

Mais Léa ne vit pas en Bretagne mais à Lyon et part précipitamment à la fin de sa rééducation.

Gabriel va-t-il la chercher ? Cette jolie histoire va-t-elle s’arrêter si rapidement ? Quel sera leur avenir ?

Cette histoire est une ode à l’amour, à la douceur, à la tendresse. Ce n’est pas une romance où le sexe prédomine mais une romance toute douce qui vous porte et qui vous donne envie de vivre la même chose.

Gabriel est un homme beau, charmant, doux, attendrissant et fragile par certains côtés. Ces sœurs sont extras, elles sont d’un soutien pour Gabriel ! Adam, son meilleur ami est présent sans l’être. Il est en voyage mais à travers leurs échanges téléphoniques, on se rend compte qu’ils sont importants l’un pour l’autre. Adam a un humour génial et une manière de nommer ses conquêtes tout à fait drôle.

Léa est une femme effacée, peu sure d’elle, discrète mais sincèrement attendrissante. Sa meilleure amie Anna est audacieuse, cocasse, coquine et adore donner des surnoms à ses amants.

Le style de l’auteure est fluide, simple, charmeur. On se laisse prendre par cette histoire et l’on apprécie de vivre un moment de pure douceur ! Elle nous permet, le temps de notre lecture, de croire de nouveau en des fins heureuses, aux coups de foudre, à la magie de l’amour et l’alchimie des cœurs.

J’ai réellement apprécié ma lecture. Un petit moment de détente qui nous porte.

J’ai toutefois un bémol. J’ai pour ma part trouvé la fin un peu trop abrupte.

Le dernier tiers de ce livre nous délivre tellement de choses sur Léa, son passé, son présent, sa vie, que j’aurai aimé avoir quelques pages de plus pour digérer ce trop-plein d’informations.

Mais je vous assure, ce n’est que mon avis. D’autres personnes l’ont lue et ont adoré cette fin, ce rythme soutenu.

A vous de vous faire votre avis !

 

Quelques citations :

À travers un rideau de pluie sous un ciel gris, Léa contemple les vagues qui déferlent sous les assauts du vent. Le clapotis de l’eau sur le carreau apaise peu à peu ses sens encore en ébullition après leur séance de ce matin. Au moment où le kiné a posé ses mains sur sa peau pour la masser, elle a bien cru défaillir.

Ses oreilles rougissent rien que d’y repenser… Cela ne fait que quatre jours qu’elle est ici, et chaque séance est pire que la précédente…

 

 

De temps à autre, il relève la tête et pose sur sa patiente un regard intense qui la transperce de l’intérieur. Les yeux bleus du jeune homme sont un puits sans fond dans lequel elle pourrait sombrer sans résistance pour ne plus jamais en sortir. Tandis qu’un maelstrom de sensations s’empare d’elle, les doigts experts du kiné continuent de se promener le long de sa jambe dans une caresse profonde. Léa est d’ordinaire chatouilleuse, mais ce geste prodigué par le jeune homme a un côté sensuel et lui procure des frissons dans tout le corps. Elle finit par fermer les yeux pour tenter de calmer les battements chaotiques de son cœur et le brasier qui sévit en elle.

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1) /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s