Un goût d’orange d’Ophélie Pemmarty

un-gout-d-orange-687100-250-400Date de sortie : 02 Octobre 2015

Maison d’Editions : Auto Edition

Genre : Nouvelle, Romance, Deuil.

Le résumé :

Loan est un jeune homme un peu perdu, qui ne se sent pas à sa place dans sa famille, ni même dans sa vie. Un jour, il rencontre Tommy, qui n’a jamais connu ses parents et s’est toujours consacré à aider les autres. Tout les oppose mais pourtant, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre.
Quelques heures suffisent pour que naissent leurs sentiments. Tommy est alors victime d’un accident mortel, dont Loan est témoin. Bouleversé, il se renferme sur lui-même durant de longues semaines, jusqu’à ce qu’il décide enfin de réagir : il doit se relever et vivre, en mémoire de Tommy.
Tandis que le temps passe, Loan se laisse malgré tout submerger par son chagrin et ses souvenirs, au point d’avoir parfois l’impression que Tommy est encore près de lui. Est-ce le cas, ou bien est-il victime d’hallucinations ?
Et si Tommy n’avait pas totalement disparu ? Si leur amour naissant avait réussi à surmonter… la mort ?

En vente sur AMAZON


 

L’avis d’Els :

 

❤ ❤ Coup de Cœur ❤ ❤

Je ressors de cette lecture complètement chamboulé… Les yeux encore rougis de larmes…

L’histoire de Loan, m’a complètement séduite, envoutée de même que la plume de l’auteure.

« Un goût d’orange », c’est l’histoire de Loan, un jeune homme de 19 ans qui ne se sent pas à sa place dans sa famille, ni dans sa vie en général… Un soir proche de Noël, il fait la rencontre de Tommy… Sa vie va, alors littéralement changer à la suite de cette entrevue… Alors quand Tommy meurt dans ses bras, Loan sombre…

L’auteure nous fait vivre cette rencontre, cet amour naissant avec plein de tendresse, d’espoir et de sentiment… Pour ensuite nous arracher Tommy… (Oui, je dis NOUS arracher Tommy, car c’est la sensation que j’ai eu…) Et nous faire sombrer dans la douleur, l’anéantissement de Loan et sa descente jusqu’à, ce qu’il pense être, de la folie… Puis de nouveau, l’espoir…. Son combat pour remonter la pente et vivre de nouveau pour Tommy… Parsemé de rechute douloureuse où il ne peut contenir ces larmes…

L’auteure de sa plume saisissante, ensorcelante m’a happé, captivé… J’ai sombré avec Loan, ressenti avec Loan, pleuré avec Loan… Pour finir par sourire avec Loan…

Une nouvelle à découvrir, dévoré, dégusté…

Maintenant, je vais vous laisser, (après avoir séché quelques larmes qui ressurgissent au moment de l’écriture de mon avis), vous en faire votre propre opinion.

 

Citation:

 

un-gout-dorange

 

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)   images (1)   images (1) /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s