LOUP de Nathalie Marie

loupDate de sortie : 30 Août 2016

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Romance paranormale

Le résumé :

anaël est un jeune loup-garou particulier : ses dons, tout autant que sa personnalité, le rendent unique. Exclu de son clan, il se retrouve seul et livré à lui-même. Il ne peut compter que sur Loup, son alter ego lupin, qu’il adore et avec qui il partage un lien inaltérable. Après deux ans passés à tenter de se construire une nouvelle vie, un changement dans son ancienne meute vient bouleverser son existence. Adam, Second de l’Alpha, semble prêt à tout pour l’aider à trouver sa place parmi les siens. Pourtant, les dangers rodent, sournois et impitoyables. Ses talents et le soutien de ses nouveaux amis seront-ils suffisants pour lui permettre de relever et remporter les défis qui jalonnent sa route ?

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Caro’Jc :

** Chronique Coup de Coeur **

Je ne voulais pas trop vous décrire l’histoire de peur de vous en dire trop mais je vais quand même essayer de le faire en quelques lignes. Je pense qu’il mérite d’être lu, il le mérite largement. C’est un roman magnifique.

Yanaël, jeune loup-garou, s’est retrouvé exclu de sa meute parce qu’il avait dévoilé son homosexualité. Il vit dans une ville proche de leur meute et n’a que peu de contacts avec elle, sauf avec son meilleur ami Siam, qui a une place importante dans la vie et dans le cœur de Yanaël.

Un jour, il se fait accosté par un loup, Adam, le nouveau second de sa meute qui lui demande de revenir parmi eux.

Yanaël hésite, ne comprend pas pourquoi son nouvel Alpha, Sihat,veut de lui dans la meute.

Il a des sentiments ambigus envers les manigances et méchancetés de certaines personnes de son ancienne meute mais aussi envers les agissements forcés ou non  de ses parents. Il ne sait pas ce qu’il doit faire et demande à son meilleur ami de l’aider à y voir clair.

Yanaël n’est pas un métamorphe ordinaire, il est puissant, magique, il peut parler avec son Loup, se connecter aux gens pour parler mentalement avec eux, il n’effraie pas les humains comme ses congénères.

On se rend compte rapidement qu’il y a une attirance féroce entre Adam et Yanaël. Une attirance qui les pousse l’un vers l’autre mais qui est aussi importante pour leurs alter-égos, leurs loups.

On apprend au fil de notre lecture à quel point Yanaël est précieux et spécial pour les métamorphes, on comprend pourquoi son Alpha mais surtout Adam font tout le protéger.

Mais les dangers rôdent, des personnes mauvaises cherchent à profiter de Yanaël, de ses dons. D’autant plus que Adam n’est pas un loup lambda, ni un simple bêta, il est plus que ça. Il a un rôle à jouer dans le monde des métamorphes, il est là quand on a besoin de lui, c’est Le dernier recours.

On entre dans un monde magique, un univers à part entière. On vit notre lecture au rythme du récit, tantôt touchant, émouvant, attendrissant, tantôt angoissant, stressant, où les émotions fortes ou douces sont à fleur de peau.

Ce roman est bourré d’humour, de tendresse, de douceur, d’amour mais on voit aussi le côté impitoyable des loups-garous. C’est un monde dur, un monde que Yanaël n’aime pas, un monde qu’il devra affronter. Il est une personne tendre, douce, généreuse qui n’aime ni les conflits, ni la violence. C’est Loup son alter-égo animal qui le pousse quand il le doit, qui lui montre qu’il faut qu’il soit lui aussi impitoyable quand il le faut. J’ai aimé sa générosité, sa gentillesse, son don de soi et la manière dont il pardonne les choses. J’ai adoré les échanges entre Yanael et Loup, c’est parfois à mourir de rire, c’est une très belle complicité que le récit laisse très bien transparaitre.

J’ai adoré Adam, un homme marqué, une montagne de muscles, de douceurs et d’amour. Un brin macho mais tellement adorable quand il s’agit de Yanaël. Il m’a autant touché que Yanaël si ce n’est pas plus. Son loup est autoritaire, impétueux et sait ce qu’il veut, quitte à pousser un peu Adam pour l’obtenir.

Les autres personnages ont une part importante dans le récit et sont très bien dépeints, ils sont autant acteurs que soutiens. Ils sont importants et l’autrice ne les a pas laisser de côté ou ne les a pas bâclés.

Je tiens à tirer mon chapeau à Nathalie Marie pour son très beau roman. Elle l’a écrit d’une plume fluide parfois douce, parfois humoristique et parfois plus dure mais qui nous emporte. Un roman qui ne vous laisse pas indifférent, qui vous fait passer par toute une palette d’émotions.

C’est un savant mélange entre métamorphes, romance et suspense. Un très bel univers créé de toute part par notre auteure.  C’est un livre magnifique qui nous happe et dont on ne peut lâcher la lecture qu’au moment du mot « FIN ».

J’ai adoré ce livre et je ne peux que vous le recommander.

 

Quelques citations :

 » Yanaël ne bougea pas d’un millimètre, le laissant venir à lui. Il était plus que perturbé par ses ressentis ; ils le déconcentraient. Il avait déjà connu des attirances, pour un bel homme ou un doux jeune homme, mais pas de cette manière, abrupte, forte. Loup n’avait jamais émis d’avis si prononcé, ni si possessif. Il sentait son désir et sa volonté de le revendiquer. Malgré son acceptation de se mettre en retrait, son envie était bien présente ; sa peau frissonnait, ses mains tremblaient.

— Je suis content que tu aies accepté de me rencontrer, Yanaël.

— Salut…

— Je ne suis pas là pour te créer du tort.

— C’est ce que dit Siam.

Adam ouvrit les bras, dans un signe évident d’apaisement, braqua son regard dans le sien et le laissa lire sa sincérité. Il avait dû faire la leçon à son loup afin qu’il reste calme et qu’il accepte de ne pas se dévoiler. Ça n’avait pas été facile, mais il avait réussi à le convaincre. Il préférait cela, plutôt que de devoir le contraindre. L’équilibre était plus sûr.

Yanaël devait résister à son désir de le toucher et d’être touché. Il était en manque de contacts, ce qui rendait sa volonté bien fragile. Il aspira l’air un grand coup, puis bloqua ses narines. Le respirer était la pire idée qu’il pouvait avoir. Il ferma les yeux et puisa dans ce don incroyable qui l’aidait à se solidifier et à s’apaiser. C’était un espace infini, comme un lac s’étendant à perte de vue, bleu, paisible, fort. Il fit appel à sa quiétude et à son pouvoir. Combiné à Loup, qui avait décidé de le soutenir, il retrouva cette puissance qui lui permettait de ne pas plier devant qui que ce soit ; il put faire face à Adam. Il plongea son regard dans le sien, les pieds bien ancrés dans le sol, direct, franc et sûr de lui. « 

 

« Retenir son amusement était de plus en plus difficile pour le Saĝan. Il allait devoir convaincre cette tête de mule de Yanaël, mais pour l’instant il s’amusait. Il avait gardé un côté gamin qu’il aimait bien, lui aussi, laisser s’exprimer de temps à autre. Il ne le faisait qu’avec ses proches directs.

— Eh bien, nous sommes passés de « Yanaël est un emmerdeur têtu » à « Nous sommes des emmerdeurs têtus et nous en sommes fiers. » Bien sûr, Loup m’a conseillé de ne pas l’exprimer tout haut et de faire profil bas.

Le Saĝan éclata de rire, conquis. Quelle personne complexe était ce Yanaël. Il avait très envie de le garder un peu auprès de lui, de le connaître mieux et d’explorer sa personnalité.

Adam était un peu plus tendu, il secouait la tête de gauche à droite, dépité. Sihat restait stoïque, seuls ses yeux révélaient qu’il s’amusait aussi beaucoup.

— Je vois, je vois. J’aime assez ton attitude, Yanaël, parce qu’elle m’amuse, mais je pense que tu devrais vraiment mettre de l’eau dans ton vin. Tu as, plus que quiconque, besoin de discrétion. »

 

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1)/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s