En l’absence de lumière d’Adrienne Wilder

en-absence-de-lumiere-817256-250-400Date de sortie : 26 Juillet 2016

Maison d’Editions : Men Over the Rainbow

Genre : Romance, Autisme, FBI

Le résumé :

Pendant des années, Grant Kessler a fait de la contrebande de marchandises d’un bout du monde à l’autre. Quand les affaires prennent une direction que Grant n’est pas prêt à suivre, il décide de se retirer et, selon les apparences, il s’installe dans une ville perdue au milieu de nulle part, appelée Durstrand. Mais son véritable plan est d’attendre quelques années et de laisser le FBI perdre tout intérêt à son égard, puis de passer à l’autre côte, dont il a toujours rêvé.

Atteint d’autisme sévère, Morgan ne peut pas regarder les gens dans les yeux, parle de la gauche pour la droite et a des tics incontrôlables. Pourtant, il a vaincu chaque obstacle que la vie a mis sur son chemin. Et quand Grant Kessler emménage en ville, Morgan ne se montre pas timide en lui faisant savoir à quel point il le veut.

Alors que l’attirance est réciproque, Grant repousse Morgan. Comme le reste du monde, il ne peut pas voir au-delà des comportements bizarres de Morgan.

Puis Morgan montre à Grant comment la lumière permet de voir, mais le laisse également aveugle. Et une fois que Grant ouvre les yeux, il perd son cœur en faveur de l’énigme que l’homme représente et qui change le cours de sa vie.

En vente sur AMAZON


 

L’avis d’Els:

 

Deux magnifiques personnages pour une sublime histoire…

Grant est un homme qui a eu des déboires avec le FBI. Il a donc décidé de changer d’air, laissant cela se tasser, se réfugiant dans une petite ville, retapant une ville maison le temps d’occuper sa retraite précoce.  Ces plans étaient établis, tout était organisé… Mais cela, c’était avant qu’il ne fasse la connaissance de Morgan.

Morgan, ce jeune homme autiste, qui lui retourne les sens, lui fait perdre la tête. Mais Grant est un homme, certes plus vieux, mais surtout peu enclin au rapprochement, il a trop souvent était trahi… Il se protège en ne donnant plus sa confiance… Cette petite chose qu’il a tellement bien refermée, barricadée, protégée qu’il ne sait même plus qu’elle existe au fond de son âme… Grant est un homme qui malgré lui, ne voit en Morgan qu’un jeune homme handicapé, qui a besoin de soutien, d’aides et qui semble ne pouvoir décider seul, tellement naïf et influençable… Il s’efforce donc de le repousser, ne voulant en aucun cas profiter du jeune homme.

Cependant, c’est sans compter sur Morgan… Qui lui, sait très bien ce qu’il veut… Et ce qu’il veut, c’est Grant ! Et là, le jeune homme sait se montrer persuasif… Inventif, combatif, extrêmement  fort de caractère, doux mais torturé de par son mal… Il est, comme prisonnier de son propre corps, de ce corps secoué de spasmes, de tics… Mais Morgan est plus que cela, il est intelligent, artiste dans l’âme et il a cette façon de voir la vie, les gens qui l’entourent d’un regard qui lui est propre… Un langage tout aussi abstrait pour le commun de l’homme… Morgan entend la lumière… Il la comprend, l’interprète… Il n’a tout simplement pas la même vision du monde que nous, il a son propre monde…fait de lumière, de couleur…

Les personnages de Grant et de Morgan sont bien construits avec chacun leurs propres douleurs, leurs propres passés et leurs propres peurs… Ils sont comme complémentaires, chacun apporte quelque chose à l’autre. Leur histoire n’est pas facile, ils auront des obstacles franchir avant de pouvoir être heureux ensemble. Et pas des moindre… Le FBI, un élément du passé de Morgan et leurs propres adversités.

La plume est tantôt fluide, douce, tendre et super hot… Mais souvent complexe dans les passages expliquant la vision de  Morgan… Dans les explications du monde dans lequel il évolue. L’endroit où il se réfugie, le langage des couleurs qu’il comprend et la lumière qui lui parle… J’ai, par moments, dû m’accrocher, revenir en arrière et relire certain passages pour vraiment en comprendre le sens.

J’ai bien reconnue l’écriture d’Adrienne Wilder et j’ai trouvé pas mal de similitudes avec « couleurs complémentaires » dans l’explication de leurs « monde »… Un style propre à l’autrice que j’ai aimé retrouver, des histoires qui au fond me font voir la vie et les êtres qui la peuplent d’une manière différente, avec peut-être plus de compréhension… Et je pense que je vais me laisser tenter et découvrir la série « Le gardien de mon frère »…

Maintenant, à vous de vous faire votre propre opinion…

 

Voici quelques citations, réalisées par Plum…

 

14031012_322467594759800_1511717164_n

 

14012292_322467598093133_1906364459_n

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1),5 /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s