La Légion de Valerian, Tome 1 – Le Soldat de Rhétie de Heather Domin

la-legion-de-valerian,-tome-1---le-soldat-de-rhetie-813641-250-400Date de sortie : 27 juillet 2016

Maison d’Editions : Sidh Press

Genre : Roman historique, Romance M.M, Armée Romaine, Bataille, Complots, Trahisons.

Le résumé :

Rome, an 10 av. J.-C.

Dardanus Manilus, jeune soldat venu des provinces, se présente pour obtenir un parrainage militaire auprès de Valerian Cassius, général d’une petite légion qui patrouille aux frontières Nord. Idéaliste et naïf, Dardanus a beaucoup à apprendre sur la vie qu’il a choisie ; et au vu de son attitude brusque et réticente, le général ne semble pas du tout volontaire pour l’éduquer. Mais petit à petit, un lien commence à se former entre les deux hommes pourtant si différents, plus fort qu’aucun d’eux n’aurait pu l’imaginer.

Durant cet été baigné de sang, loin de la civilisation, alors que Dardanus apprend à devenir adulte et que Valerian lutte contre les fantômes de son passé, les nombreux combats et trahisons menacent de mettre fin à ce lien naissant. Et peut-être même à leur vie.

En vente sur AMAZON


 

L’avis D’Els :

 

Un avenir, une vocation… Soldat… Mais soldat pour la 24e légion sous les ordres du Général Valerian Cassius.

Dardanus est un jeune homme de vingt ans, naïf, idéaliste et ignorant de la réalité de la vie de soldat, qui se voit envoyer par son père rejoindre la demeure du Général Valerian Cassius. Le but de son géniteur… Que Dardanus devienne l’héritier du riche Cassius. Dardanus, lui aspire juste à trouver en le général un parrain pour le former en tant que soldat et lui donner les meilleures bases possibles pour pouvoir faire carrière dans la légion romaine et servir sa nation. Il ne cherche pas la fortune ou la gloire.

Valerian quant à lui, refuse de choisir un fils de noble comme héritier et il en a marre de tous ces opportunistes et fourbes. Mais son second et ami le persuade de prendre Dardanus comme pupille au moins pendant sa formation et leur déploiement en Rhétie.

Une formation exigeante, un déploiement, des marches, des combats sanglants, des blessures et la mort attendent les légionnaires. Mais pas que… Il y a aussi des amitiés, des découvertes, mais aussi des complots et trahisons.

Un lien se crée entre le général et sa pupille, un lien qui va grandir et devenir autre que celui d’un parrain à son filleul… Mais les fantômes de l’un, la jeunesse de l’autre vont-ils mettre à mal ce rapprochement entre les deux hommes ? Sans compter sur les mauvaises âmes qui gravitent autour d’eux…

« Le soldat de Réthie », c’est avant tout l’histoire un jeune homme dans la fleur de l’âge, qui va découvrir qui il est vraiment, ce qu’il veut faire de ça vie, mais aussi l’amitié et l’amour. Mais il va également découvrir le côté plus sombre de l’être humain, la guerre et ses champs de bataille parsemée de morts, la trahison, les complots… Et tout cela au péril de sa propre vie…

Je sors de cette lecture avec une envie de « encore »…

Après un début difficile, voir chaotique….je me suis fait happer par l’histoire.  Au fil des pages, j’ai commencé à dévoré ce roman.

Je me suis attachée à Dardanus, j’ai tremblé pour lui pendant les scènes de combat, j’ai voulu le prévenir et le protéger. Il m’a attendri et émue.

Ah, et ce général… Valerian est dur, froid, mais pas que cela… Il peut se montrer doux quand il abaisse sa façade de dure à cuire de général. Il m’a parfois énervé par son déni et sa façon de gérer les choses.

Une plume douce et descriptive qui m’a plongé dans la Rome antique comme si j’y étais déjà allé faire un tour. (Bon, mes bd d’Astérix et Obélix aussi… Mais chut ! C’était il y a longtemps. ;-)) J’ai parfois eu les larmes à l’œil… C’est que son histoire et Dardanus m’ont émue.

J’ai aimé les personnages principaux et les secondaires. Mais surtout que cet écrit ne soit pas une simple romance. D’ailleurs, elle est peu existante et plus sur la fin. J’ai aimé que cela soit une histoire avec des combats, des complots et trahisons, des amitiés sur un champ de bataille, la loyauté que les soldats se portent ainsi qu’à leurs généraux ou leur nation.

Par contre, j’ai un bémol… Il n’y a pas de lexique et cela m’a vraiment agacé, pendant les premiers chapitres, j’ai regardé à maintes reprises sur le net les gardes de l’armée romaine ou les différentes classes sociales pour pouvoir suivre au mieux l’histoire. Vous pourrez me dire : « on apprend cela à l’école ! ». Ouais, peut-être ! Mais l’école, c’est loin ! Et je ne révise pas mes classiques avant d’ouvrir un livre… Et là sur le coup, j’étais à deux doigts de fermer ce roman et de passer à autre chose. Mais je me suis laissé prendre dans l’histoire et une fois que j’avais assimilé les différents grades cela aller beaucoup mieux…

J’ai voyagé dans le temps, visité la Rome antique à travers les yeux de Dardanus. J’ai passé un très bon moment de lecture et j’ai hâte de découvrir la suite de leur aventure.

Je vous laisse, vous en faire votre propre opinion.

 

Citation:

Le soldat de Rhétie

 

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1) ,5 /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s