Blackcreek, Tome 1 : De plein fouet de Riley Hart

blackcreek,-tome-1---de-plein-fouet-Date de sortie : 01 juillet 2016

Maison d’Editions : Mxm Bookmark

Genre : Romance

Le résumé :

À dix ans, Noah Jameson et Cooper Bradshaw se rentrent dedans en plein match de football. Pendant trois ans, ils sont inséparables… jusqu’à ce qu’un jour, Noah et ses parents disparaissent en pleine nuit.

Noah et Cooper ignorent ce qu’est devenu l’autre. Dix-sept ans plus tard, après avoir découvert son compagnon dans leur lit avec un autre homme, Noah revient à Blackcreek pour repartir de zéro. Il retrouve son ami d’enfance sacrément grandi, devenu terriblement sexy…
Coop a du mal à croire que Noah, la seule personne à qui il ait confié la culpabilité qu’il ressent depuis la mort de ses parents, soit de retour… et gay. Plus encore, il est abasourdi de soudain désirer un homme pour la première fois.
Impossible d’ignorer les étincelles et les sentiments, mais peuvent-ils passer au-delà des fantômes du passé pour se bâtir un avenir ?
Ce roman contient deux hommes forts et sexy, une amitié passionnée qui se transforme en une romance brûlante.

En vente sur AMAZON


 

Mon avis :

** Chronique Coup de Cœur **

Voici un roman qui porte son nom à la perfection …. C’est exactement ce qui va vous arrivez …. Vous allez vous prendre « de plein fouet » cette histoire, elle va vous secouez dans tous les sens du terme … Elle va vous prendre dans ces filets, capturer votre cœur, votre âme …. Et vous faire ressentir des émotions intenses puissance 10 000 !

De plein fouet, c’est l’histoire d’une amitié puissante et fusionnelle (de celle qui marque une  vie a jamais), tel un coup de foudre amical, entre Noah et Cooper, deux gamins d’à peine 10 ans … Deux gosses, qui trois ans plus tard, vont, dans des circonstances qu’ils ne pourront comprendre dans l’instant, être séparés malgré eux, qu’en la famille de Noah décide de tout quitter en pleine nuit  …

De plein fouet, c’est l’histoire de deux hommes qui se retrouvent après une séparation d’environ 17 ans … Deux hommes qui vont doucement se réapprendre, se redécouvrir au fil des jours …  Avec naturel, comme une évidence, ils reprennent le fil de leur amitié, comme si, il n’y avait jamais eu de séparation … Mais à l’âge de la maturité, les sentiments innocents du passé, quand ils resurgissent au présent, ne peuvent rester dans le silence  ….

Seconde après seconde, heure après heure, jour après jour, Noah et Cooper se dévoilent, font tomber les non-dits …. Petit à petit, les circonstances de leur séparation se dessinent, les regrets se dissipent, les sentiments se consolident et s’affirment … et doucement, malgré les doutes, les peurs, la crainte de tout perdre à nouveau, il est difficile de ne pas succomber à cette attirance qui se montre à eux telle une évidence …

Malgré tout ce qu’ils ressentent, tout ne va pas être facile, tout rose … Ils vont devoir faire fi des apparences, accepter leurs préférences et leurs différences, défendre leurs choix, leurs convictions, se battre pour être ensemble, protéger avec force cet amour naissant que le passé peut détruire …

L’auteure avec une plume délicate mais incisive parfois, avec beaucoup de douceur, de pudeur et de précision, arrive à nous captiver, nous chambouler, nous retourner, nous émouvoir avec l’histoire de cette amitié solide qui se transforme en un amour fusionnel et passionnel … Un amour qui fera de ces deux êtres différents, mais complémentaires, un tout plus fort …

Avec une justesse incroyable, tout au long des pages, tout au long de leurs cheminements, L’auteure va nous faire ressentir dans chaque fibre de notre corps et notre cœur, l’intensité de leur doute, leur peur du jugement, la crainte de devoir se cacher, et surtout la violence et la force de leurs sentiments …

Voilà un roman qui m’a fait vibrer intensément, qui m’a fait ressentir des sentiments puissants, qui m’a fait passer par tout un panel d’émotions plus violentes, intenses et subjuguantes les unes que les autres … Je me suis attachée avec force et passion aux deux protagonistes. J’ai aimé Cooper, qui malgré ses peurs à tenter l’aventure et s’est laissé porter, emporter par ce que son cœur désirait … qu’il devienne un « Gay for You » pour Noah, alors qu’il n’a jamais eu de telles attirances pour aucun autre homme, m’a beaucoup émue, retournée … Son personnage est d’une justesse incroyable. J’ai adoré Noah, il m’a touché plus que de raison avec son passé, ce passé qui l’a façonné en quelque sorte… Il m’a émue avec sa crainte de devoir une nouvelle fois renier celui qu’il est, avec sa peur de devoir encore tout perdre … J’avoue que tout au long de son histoire (mais surtout à un moment précis), mon cœur s’est serré très fort pour lui, et les larmes ont débordé de mes yeux …

Donc, vous l’aurez compris, c’est un gros coup de cœur, et de ce fait, je vous conseille de ne surtout pas passé à côté de cette magnifique histoire d’amour.

Je suis plus qu’impatiente de lire le tome 2, afin d’en découvrir plus sur l’histoire de Wes et Braden.

 

Je finirai avec ces quelques citations :

« Et puis Noah ouvrit les yeux. Il se recula et Cooper laissa un gros soupir lui échapper. Dans sa tête, il s’entendit supplier pour que Noah le touche encore.

— Il n’y a rien qui cloche chez toi, dit Noah avant de se relever. Rien du tout.

Il fit quelques pas en arrière et Cooper eut envie de lui dire d’arrêter. De lui demander où il allait. Mais il ne le fit pas. Il en était incapable. Une part de lui espérait que Noah passerait la porte et ne reviendrait jamais, parce que s’il partait, il pourrait oublier son désir de lui. Il pourrait bloquer ces pensées et continuer à mener la vie qu’il avait toujours menée.

Mais il voulait surtout l’enfermer là. Trouver un moyen de garder Noah pour lui tout seul, afin de pouvoir explorer les désirs qui l’enflammaient. »

 

 

« Rien à battre de ton oncle. C’est toi qui as pris la décision. Je ne t’en veux pas parce que je sais que c’est lié à tout un tas de problèmes dont tu n’avais jamais eu à t’occuper avant, mais c’est quand même toi qui as fait ton choix, Coop. Et je ne vais pas passer ma vie à t’attendre. Je refuse d’être comme mon père à attendre quelqu’un qui ne veut bien de moi que quand ça l’arrange. Je ne suis pas là pour jouer à ça. Je ne fais pas du « un coup oui, un coup non ». Soit on fait ça, soit on oublie. »

 

« Je n’ai pas envie d’être avec toi jusque quand ça m’arrange. J’ai envie d’être avec toi tout le temps putain !

Et encore un autre pas. Et un autre.

– Bon sang, je me branle en pensant à toi, et je me rappelle comment c’était d’être dans ta bouche, de t’avoir dans la mienne. Je te maudis, Noah. Je te maudis parce que tu me fais ressentir ça. Parce que mes yeux te cherchent en permanence, que mes pensées sont toujours avec toi.

Il se tenait si près de Noah maintenant qu’il pouvait sentir son souffle sur sa peau.

– Parce que tu arrives à me rendre jaloux alors que je n’ai jamais été jaloux de toute ma vie. Parce que je sais que j’aurais complètement pété un câble si tu ne m’avais pas fait sortir de ce bar, juste comme j’aurais pété un câble si tu ne m’avais pas retrouvé dans les bois il y a toutes ces années. »

 

« Noah essaya de le contourner mais Cooper le bloqua. Avant qu’il ait le temps de comprendre ce qui se passait, Cooper l’avait plaqué contre le mur et sa bouche vint s’écraser sur la sienne. Ils luttèrent l’un contre l’autre, cherchant à avoir le dessus. Leurs langues s’exploraient, essayaient de dominer ce baiser brutal et mouillé. Leurs corps entrèrent en collision. Ils s’agrippaient et se frottaient l’un à l’autre, affamés l’un de l’autre.

Qu’est-ce que je fous ?

Noah prit son visage dans ses mains, le tira vers lui encore une fois. La poitrine de Cooper se soulevait rapidement.

– Maintenant tu décides, Coop. Tu es avec moi ou pas. On ne joue plus. On ne change plus d’avis. Touche-moi encore une fois et tu n’auras plus le choix : tu seras à moi »

 

« Je ne suis pas venu pour foutre la merde dans ta vie. Je n’ai jamais voulu t’entraîner là-dedans. Mais je n’arrive pas à en être désolé. Pas alors que ça nous a amenés là où on en est. Tu peux m’utiliser si tu veux. Venge-toi sur mon corps, Coop. Ça ne me fait pas peur. Je veux tout de toi »

 

« Tout chez toi… ça n’a rien à voir avec ce que j’ai connu avant, c’est comme si c’était une autre dimension. Ce n’est pas la façon dont on se touche, dont on se goûte, ce dont on a l’air. C’est toi, Noah »

 

« Complètement épuisé par son orgasme, il se tint au-dessus de Coop, les mains à plat sur le lit, et le regarda droit dans les yeux.

– Je voulais – il inspira – te regarder – il expira – jouir.

Et puis il se laissa aller sur Cooper qui enroula ses jambes autour de sa taille.

– Comment je suis censé tenir pendant ton absence ?

Noah sourit contre sa poitrine. Putain, ce qu’il l’aimait. »

 

de plein fouet

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1)/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s