Pour ceux qui restent de L.A Witt

Pour ceux qui restent de L.A WittDate de sortie : 14 juin 2016

Maison d’Editions : Mxm Bookmark

Genre : Romance

Le résumé :

Jay Warren a passé l’année à chercher le courage d’avouer à sa femme qu’il est gay. Pourtant, à chaque fois qu’il en trouve l’occasion, il se défile. Il a honte de le cacher en permanence et ne veut pas la blesser, mais son angoisse devient insupportable.
Quand sa femme meurt brutalement, la culpabilité de Jay menace de l’engloutir.
Scott Lawson, directeur de pompes funèbres, gère les familles des défunts quotidiennement, et il n’est que trop familier avec la difficulté de sortir du placard. Il offre à Jay toute la compassion et la compréhension dont il a besoin, et l’amitié qui en découle se mue rapidement, peut-être trop, en quelque chose de plus fort.
Mais ne sont‐ils reliés que par le deuil, la culpabilité et la solitude ? Ou Scott sera‐t‐il lassé d’être utilisé comme une béquille émotionnelle avant que Jay ne réalise la chance qu’il a ?

En vente sur AMAZON


Lecture en partenariat avec Au Boudoir Ecarlate

 

Mon avis :

Quand j’ai lu le résumé de ce livre, vu les sujets assez sensibles qui y étaient traités, je me suis, de suite, dit, voici une histoire qui va être riche et intense en émotions tristes, alors prépare tes mouchoirs !

Et tout compte fait, pas tant que cela ! Pas que l’émotion n’était pas là, non car vous verrez, que ce livre vous en livrera beaucoup, mais par parcimonie …. L’auteure a su traiter son sujet d’une façon remarquable, sans jamais rentrer dans le coté larmoyant de la chose, elle a su doser le tout à la perfection ! … C’est une magicienne, qui avec une plume fluide, délicate, nous livre une histoire de reconstruction après la perte d’un être cher … Elle traite à merveille de l’étape délicate et douloureuse du deuil … En plus avec son histoire, elle ajoute le conflit intérieur d’un homme quant à son orientation sexuelle, et son acception….

A travers cette belle histoire d’amour, elle nous montre que rien n’est impossible, il suffit d’y croire, et surtout de ce donner les moyens pour atteindre ce que nous désirons réellement !

 

Pour ceux qui restent, c’est l’histoire de Jay Warren, un homme pris au piège dans les méandres de l’acception de soit, qui va perdre suite à un accident de la route, la femme de sa vie, sa meilleure amie. Delà, s’ouvre devant lui le long et difficile chemin du deuil ! Mais aussi celui de l’acception de lui … Celui qui l’est vraiment …. Accepter, malgré la perte, son orientation sexuelle, celle qui n’a jamais eu le courage d’avouer à sa femme …. Et c’est cette culpabilité qui va le ronger, et le mettre dans l’incapacité de faire le deuil de celle qu’il a aimé malgré tout !

C’est dans ces difficiles circonstances, qu’il rencontre Scott Lawson, qui n’est autre que le directeur de la Maison funéraire, qui s’occupe avec délicatesse, et justesse des familles endeuillées …

Doucement, avec abnégation et de l’écoute, Scott sera celui qui soutiendra le mieux possible Jay, qui lui fera ouvrir les yeux sur ce qu’il désire …. Au fil des jours, ce qui à la base, n’était qu’une belle amitié, se transforme en quelque chose de plus, tellement plus …. Si Jay, malgré ses doutes, ses peurs (surtout venant de son entourage) se laisse emporter avec ardeur dans la passion de cette nouvelle relation, Scott quant à lui essai du mieux possible de refreiner les choses, surtout quand il voit que Jay, s’y perd et fait le maximum, pour éviter de parler de sa perte, et ne pas faire son deuil …

 

Ensemble et surtout seul, Jay va devoir faire un travail de longue haleine, afin d’accepter celui qu’il est, et d’accepter la perte de sa femme (sa meilleure amie). Faire son deuil tout simplement, afin d’avancer le mieux possible, dans cette nouvelle vie qui pourrait s’offrir à lui  ….

Certains passages du livre, vont vous serrer très fort le cœur, d’autres vous ferons sourire, lever les yeux au ciel … Certains vous donneront quelques frissons, avec un peu de rouge aux joues  ….

Sans en faire de trop, l’auteure nous fait réfléchir sur l’amitié, la confiance, l’acception, le don de soit, l’abnégation, l’amour et toutes leurs conséquences  … sans jamais donner de leçon, ou se positionner sur le côté moralisateur des choses !

En un mot, L.A Witt a encore frappé fort avec ce roman, elle nous offre tout simplement un merveilleux moment de lecture.

Je finirai avec ces citations :

« Il retira ses lunettes de soleil et me regarda droit dans les yeux. Il me dit alors très sérieusement :

— Si ça paraissait si génial alors que ça n’a pas duré, qu’est-ce que ce sera quand j’aurai trouvé l’homme de ma vie ?

— Je ne peux qu’imaginer.

— C’est pareil pour moi »

 

pour ceux qui restent

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1) /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s