La vie (pas si) superficielle de Mia de Mathias P. Sagan

la-vie--pas-si--superficielle-de-miaDate de sortie : 08 mars 2016

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Romance

Le résumé :

Salut à tous !

Je suis Mia et j’ai une vie parfaite ! Vraiment ! J’ai 27 ans, je vis avec mon chat, j’ai un boulot de rêve, un amoureux parfait, un appartement superbe, et tout, absolument TOUT ce que j’ai décidé dans mon enfance se réalise ! Si, si, je vous assure !

Malheureusement, mon chat est un monstre qui préfère se tirer par la fenêtre de ma micro-cuisine dans mon micro-appart, et mon boulot de rêve se limite à faire la potiche au bureau. Mon amoureux ? Dîtes plutôt mon meilleur ami qui est gay et qui a le toupet de s’envoyer en l’air avec tout ce qui bouge, C’est à m’en rendre jalouse ! Et je ne vous parle pas de ma famille qui déprime de me savoir célibataire au moment où mes ovules sont fécondables…

En vente sur AMAZON


 

L’avis de CarO’jc :

** Chronique Coup de Cœur **

Mia, jeune et jolie parisienne de vingt-sept ans, mène une vie des plus intrigante.
Elle vit dans son 3 pièces à Paris qu’elle partage avec Fendi son chat caractériel et sa trop grande collection de vêtements de créateurs! Ah je ne vous l’avais pas dit ? Mia est une acheteuse compulsive, une vraie accro au shopping!!!
Elle a une mère un peu envahissante, un boulot sympa avec un patron adorable, un banquier qu’elle fuit comme la peste, un meilleur ami gay qu’elle aime secrètement et un voisin qui la mate derrière ses fenêtres !
Bref, une vie tout ce qu’il y a de plus ordinaire, quoique….

Le récit de cette histoire commence un dimanche matin (ou plutôt en toute fin matinée !) avec une jolie (Oui Oui JOLIE) Mia qui se fait réveiller par sa mère pour lui rappeler de ne pas rater le déjeuner familial.

A partir de là, nous suivrons les déboires amicaux, sentimentaux, familiaux, de travail et autres de notre charmante Mia.

Nous allons faire la connaissance de sa maman et de son beau-père, de son demi-frère Felipe et de sa femme Charlotte aux fraises, de Joshua, son meilleur ami gay, de Andrew, un magnifique banquier bisexuel, de Morgana, sa collègue casse-pied, de Dominique son patron nounours et enfin de Matt et Liam, son voisin et son fils.

La vie de Mia prend un tournant inattendu quand son charmant voisin de palier, Matt, qui la mate outrageusement à travers ses fenêtres, lui demande si elle veut bien venir diner avec lui, en tout bien tout honneur !
Mia accepte.

Démarre alors entre eux une histoire compliquée faite de non-dits, de rejets, de tendresse, de détresse et d’amour.
Mia est une fille complexe (comme toutes filles me direz-vous), elle parait forte, sûre d’elle, indépendante et battante mais au fil de notre lecture on se rend compte qu’elle est cela et bien plus encore. C’est une personne fragile qui doute d’elle, de certains ses choix, qui cherche le soutien et l’approbation et qui a un cœur sur la main !

Joshua est son roc, son meilleur ami depuis des années, la personne qui prend soin d’elle mais aussi celle qui la fera souffrir. Il est gay, s’assume et profite de la vie un peu, beaucoup…

Matt est le voisin de palier, l’avocat, le papa, le genre de personnes que Mia trouve un peu ennuyeuse mais il est aussi sexy, charmant, charmeur et il est du genre à déborder quand il fait du coloriage! C’est une personne discrète mais toujours présente, un peu comme un roc. Il est là mais pas envahissant, c’est un homme sur lequel on peut compter.

L’histoire de Mia nous plonge dans sa vie, dans le bon, le moins bon….

Mathias m’a enchantée par son récit ! Il a commencé par écrire des romans MM un peu plus « durs » que ce qu’on peut lire avec Mia. Il a voulu relever un challenge en écrivant un MF et je trouve qu’il l’a très largement réussi.

Son personnage principal est drôle, attachant, émouvant.
Elle nous entraine avec elle dans sa vie et on la suit avec ravissement.

L’écriture est fluide, légère et même si lire ce récit à la première personne du singulier m’a un peu déstabilisée, je m’y suis vite adaptée. Cela m’a même permis de m’approprier plus facilement le récit !

C’est un texte bourré d’humour, de références télévisuelles que toutes personnes entre 25 et 35 ans connaissent. Il est truffé de petites anecdotes ou de situations rigolotes concernant la gente féminine.
Mathias où as-tu été péché tout cela ?

J’ai souri très régulièrement, j’ai rigolé plus d’une fois, j’ai été émue par Mia, j’ai pleuré face à sa fragilité. Bref, j’ai adoré.

Je recommande vivement Mia à toutes celles et ceux qui aiment être happés par un livre et qui adorent ne pas pouvoir lâcher un récit avant la fin !

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1)  images (1)/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s