La Cicatrice de Erin E.Keller

La Cicatrice de Erin E.KellerDate de sortie : 21 mai 2016

Maison d’Editions : Juno Publishing

Genre : Romance

Le résumé :

Ryan a une cicatrice sur le visage qu’il croit le rend désagréable à l’œil humain.
Mais il y a gens qui ne s’arrêtent pas à l’apparence. Il y a des personnes qui réussissent à voir la beauté en chacun. Il y a des personnes qui aiment faire sourire les gens. Il y a des personnes comme Sean, qui ne se laisse pas décourager par l’aspect extérieur et la cage dans laquelle s’est enfermé Ryan.
Sean réussit à érafler la carapace de Ryan, mais maintenant l’attend la partie la plus difficile de sa tâche: faire que le jeune homme arrête de se cacher derrière d’elle et s’ouvre à lui.
Mais quand resurgit du passé, quelqu’un qui lui offre ce qu’il a toujours désiré, il n’y a plus de temps pour eux. Ryan doit prendre une décision
Quelle voix écoutera-t-il ? Celle de son cœur ou de sa raison ?

En vente sur AMAZON


 

Mon avis :

Depuis que Juno Publishing, avait annoncé sa future sortie, j’avoue que j’attendais ce roman, avec extrêmement d’impatience !

Après avoir adoré «  Tu es ce que tu es » et « Le silence de la nuit », c’est tout naturellement qu’Erin E.Keller,  a rejoint le clan très fermé de mes auteurs préférés.  De ce fait, quel bonheur et immense plaisir, que de retrouver, avec cette nouvelle histoire,  la plume délicate, addictive de cette dernière. Histoire, que j’ai tout bonnement dévorée en un après-midi !

Ce fut, pour ma part, une belle et étonnante surprise … Surprise ? Oui, car avec la couverture de ce livre et son résumé, il est vrai que je m’attendais à découvrir une histoire assez dure, sombre, dégageant énormément de souffritude …

Alors douleurs, doutes, peur, tristesse…Oui il y a  … mais l’auteure à su nous offrir l’histoire de Ryan et Sean (deux hommes marqués, chacun a leur façon par la vie – tant moralement que physiquement), avec légèreté, justesse, simplicité et beaucoup d’optimisme…

Elle nous propose donc, un roman rempli de tendresse, de délicatesse, de compréhension, de complicité, d’abnégation ….

« La Cicatrice », C’est l’histoire d’un homme qui parcourt un long chemin vers l’acception. Un long cheminement pour  prendre le temps de comprendre et de réaliser que l’apparence ne nous défini pas …

Quant à cause de ton apparence physique, tu finis par te détester, ne plus supporter le regard des autres … , il est difficile de comprendre et d’accepter surtout, que l’autre puisse tout simplement t’aimer, te désirer … te trouver beau !

Alors lorsque nous comprenons cette vision des choses, il est, pendant la lecture, plus facile d’accepter le comportement parfois limite de Ryan ! Même si, je l’avoue avoir eu envie à plusieurs reprises de le secouer, voir même de lui mettre quelques baffes !  Heureusement que le personnage de Sean, adoucit le tout à merveille ! C’est un véritable amour ce mec ! J’ai carrément adoré ce personnage ! Je veux un Sean en VRAI ! 🙂

« La Cicatrice », c’est l’histoire deux hommes qui étaient faits pour se rencontrer. C’est l’histoire de deux êtres qui vont devoir, se dévoiler, s’apprivoiser, afin de s’accepter et de se retrouver … C’est l’histoire de deux hommes différents qui vont se compléter de façon naturelle, comme une évidence.

 

Je finirai avec ces quelques citations :

 

Je sais au plus profond de moi que c’est simplement une question de temps. Je sais au plus profond de moi qu’il peut sentir ce que je ressens pour lui, même si je suis nul avec les mots. J’espère simplement que ce « au plus profond de moi » sera assez pour lui pour le moment.

 

Tu me rends fou, c’est vrai, parce qu’être avec toi, c’est comme être toujours sur la route. Une route pleine de bosses et de trous. Mais dans l’endroit le plus merveilleux au monde.

 

— J’aimerais que tu comprennes que ce n’est pas une cicatrice qui cache ce que tu es… C’est toi qui veux te cacher derrière elle, dit-il en posant une main sur ma poitrine et en la caressant lentement.

 

J’aimerais partir avec lui, j’aimerais le voir quand ses yeux brilleront de joie d’être à la maison et peut-être aussi de voir ses parents. J’aimerais qu’il m’emmène sur les lieux de son enfance et me raconte des anecdotes sur son passé. J’aimerais faire de ces endroits les miens et capturer leur essence, pour avoir quelque chose à partager avec lui une fois de retour, quelque chose qui sera à moi aussi, et pas juste à lui. Quelque chose qui sera à nous.

 

La cicatrice Erin keller

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)   images (1)/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s