L’Australie en héritage d’Ariel Tachna

l'Autralie en héritageDate de sortie : 21 mars 2016

Maison d’Editions : Reines-Beaux

Genre : Romance

Le résumé :

Caine Neiheisel est coincé dans un quotidien sans avenir, lorsque la chance de toute une vie lui tombe entre les mains : sa mère hérite du ranch à moutons de son oncle en Australie, et Caine y voit l’opportunité de recommencer à zéro. Au milieu des pâturages, son bégaiement ne pourra plus lui faire obstacle et sa volonté de bosser dur compensera certainement son manque de savoir-faire.

Malheureusement, Macklin Armstrong, le contremaître de Lang Downs, qui aurait dû être le meilleur allié de Caine, alterne entre l’effronterie et le dédain, tandis que les autres ouvriers sont plus amusés par son accent américain qu’émus par son problème…

Apprivoiser les hommes de l’exploitation, son contremaître et les éléments n’est pas de tout repos, mais Caine a pour lui une solide détermination et beaucoup de patience

En vente sur AMAZON


** Chronique Coup de Coeur **

Mon avis :

Qui peut résister à l’appel du Cow-boy ? En tout cas, pas moi … I M P O S S I B L E !!!

Donc c’est tout naturellement que je me suis laisser tenter, captiver, happer par ce roman.

Et résultat des courses : c’est un Coup de Cœur. Je me suis laisser porter, emporter, transporter par cette histoire toute douce, de la première à la dernière page… Et que cela fait du bien !

Cette fois-ci, rendez-vous sur les terres sauvages de l’Outback Australien, à la rencontre de cow-boys amoureux de leur terre, passionnés par leur travail…

Quand sa mère hérite de la ferme australienne de son oncle, Caine y voit là une occasion de refaire sa vie, l’opportunité de la remettre sur le bon chemin, de se donner tout simplement une seconde chance … Il est loin de se douter que L’Australie lui donnera bien plus qu’un travail …

Arrivé sur place, Caine fait la rencontre de Macklin Amstrong, le contremaître de la ferme de Lang Downs. Oh Macklin ! Le Cow-Boy dans toute sa splendeur (soupirrrr ……), au caractère bien trempé, têtu, obstiné, passionné, un brin arrogant… mais au combien attachant !

Il ne laissera rien passer. Pour lui, la ferme du Lang Downs c’est sa Vie, sa Famille. Il voue un amour profond, inconditionnel à cette institution familiale. Sans elle, il n’est rien ; c’est donc tout naturellement qu’il est prêt à tout pour sauvegarder cette dernière.

Il va falloir beaucoup de courage, de patience, de ténacité à Caine, pour faire ses preuves et démontrer à Macklin qu’il peut avoir confiance en lui…

Petit à petit, une vraie complicité s’installe entre eux. D’abord professionnelle, puis amicale … doucement des sentiments plus profond prennent naissance, mais, même si il est l’instigateur de cette idylle, Macklin freine des quatre fers, il veut, ne veut plus, il s’attache, craque, succombe … Mais il à peur ! Tellement peur du jugement, des quand dira t’on, qu’il n’arrive pas à accepter cette relation naissante… Il ne veut absolument pas perdre ce qui est toute sa vie, et surtout la reconnaissance et le respect de ceux qui font ce que la ferme de Lang Downs est et doit rester, quitte pour cela à vivre toute sa vie dans le fond de son placard, à renier la réalité.

Caine, quand à lui sait ce qu’il veut, qui il est … Pas question pour lui de se cacher … Il veut vivre son bonheur au grand jour. Mais, à trop en vouloir, il pousse Macklin dans ces retranchements, et ce dernier préfère mettre un terme à toute cette histoire…

Mais parfois, il suffit d’un rien, pour que la vie prenne un tout autre chemin …

Voici donc l’histoire de deux hommes diamétralement opposés, qui vont se compléter à merveille. Deux hommes de caractères, emplis de douceur, de pudeur, de compréhension… Deux hommes qui vouent un amour infini à leur domaine, deux hommes qui vont s’unir malgré tout pour sauvegarder leur patrimoine et même beaucoup plus …

Avec légèreté, pleins de douceur, l’auteure nous plonge dans un univers sauvage, aride, un univers où le travail, l’acharnement, le courage, règnent en maître, mais où l’amour malgré beaucoup de pudeur, se vit intensément.

C’est avec un immense plaisir et impatience que j’attends et que je lirai le second tome.

Je finirai avec cette citation :

« Taylor se trompe, tu sais. Tu n’es pas un bleu qui n’a rien à faire ici. Tu es un vrai cow-boy. Tu as appris tellement en juste cinq mois. Taylor pourrait prendre exemple sur toi s’il était capable de passer au-dessus de ses préjugés et te voir tel que tu es vraiment »

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)   images (1)   images (1)/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s