In Loving Memory de Manhon Tutin

in-loving-memory-697668-250-400Date de sortie : 28 octobre 2015

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Romance

Le résumé :

Que faire quand on se retrouve démuni face à la maladie ? Que faire quand l’on sent que l’être aimé est peu à peu en train de nous être définitivement arraché ? Comment parvenir à rester fort pour deux alors qu’autour de nous, tout semble s’effondrer ? Comment vivre tout simplement, quand la deuxième partie de notre « tout » est en train de mourir ?
Malheureusement, c’est face à toutes ces questions sans réponses que je me suis retrouvé acculé du jour au lendemain. Je n’étais pas préparé à affronter tout ça. Personne ne l’est jamais ! Pourtant, je suis parvenu à m’en tirer malgré tout, grâce à l’amour de Tristan.
Grâce à ce lien indéfectible qui nous unissait, nous unit, et nous unira pour toujours…

En vente sur AMAZON


 

Mon avis :

 

Lire « In Loving Memory » c’est plonger sans indiscrétion, mais avec énormément de pudeur, dans une relation d’amour entre deux hommes frappés par la maladie, mais que cette dernière va intensifier et magnifier au-delà de la vie.

Quasiment rien dans cette nouvelle ne nous est dévoilé sur les débuts de leur histoire, mais, malgré cela, nous sommes frappés en plein cœur par l’intensité de l’amour qu’ils se portent.  Nous sentons un couple lié par un amour fou, ancré sur une base solide. Comme tout couple, ils avaient des projets d’avenir… Mais la maladie vient mettre un coup de pied dans ce bonheur quasi parfait.

Chacun, à leur façon, fait preuve d’une force incroyable face à l’adversité. A mes yeux, cela à sublimé intensément les gestes d’amour qu’ils partagent.

J’ai été émue aux larmes par le dévouement dont font preuve ces deux hommes. Chacun protégeant, se souciant du bien-être de l’autre. Certains passages sont insoutenables, mon cœur à saigné à plusieurs reprises. J’ai épuisé toute une palette d’émotions, plus intenses, touchantes, violentes, les unes que les autres. Puis avec tout l’amour et les petits instants magique que distille Alec pour son homme, mon cœur à subit quelques envolées intenses vers une extase ou le bonheur règne en maître.

Bien sûr ce livre ne nous offre par un happy end (prévoyez énormément de kleenex) …. En tout cas, il délivre un merveilleux message : Malgré la perte, toute la tristesse et le manque qui en découle, l’amour peux transcender après la mort et nous permettre de poursuivre notre vie plus fort, avec dans le cœur tout l’amour que l’être aimé nous portait.

Je ne peux pas mettre de note, dire que j’aime ou pas. Non, j’ai juste ressenti intensément dans toutes les fibres de mon corps, l’amour intense qui unissait Alec et Tristan et, malgré la mort, les unit encore …  Car l’amour ne meurt pas,  il reste toujours bien au chaud dans le cœur de celui qui reste, c’est cela qui permettra à Alec de poursuivre sa route, après que ce dernier se soit rendu compte que cet amour ne disparaîtra jamais…

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)   images (1)  images (1)/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s