Le 21e SEX de Erik Remes

le 21e SEX de Erik RemesDate de sortie : 08 septembre 2015

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Roman Erotique

Le résumé :

Le 21e SEX est un roman porno-philosophique, un ouvrage politique qui tache bien les draps, parce qu’à travers la sexualité, et notamment une homosexualité dépravée, toxicomane et juteuse, ce sont tous les rapports de pouvoir qui se mettent en branle dans nos sociétés dépressives et anxiogènes, sur le déclin.

Le 21e SEX est tout à la fois un roman gay, une histoire d’amour passionnelle et poétique sur fond de drogues et d’orgies, ainsi qu’un pamphlet sur l’homosexualité et la place qu’elle tient dans la société.

En vente sur AMAZON


 

L’avis de Plum Kréole :

Je remercie Erik Rèmès pour l’envoi de ce service presse.

« Un livre trash, sans détour, à ne pas mettre entre toutes les mains, quoique … »

En commençant ce livre, j’ai eu l’impression de faire du Voyeurisme, de pénétrer dans un univers qui m’était totalement inconnu. Vous me direz –Tu lis du M/M, non ? Donc pas si inconnu que cela … Que nenni ! Là, on parle de Sexe Homo, pur et dur, bien raide avec tout le tralala qui l’accompagne.
Donc j’aurais pu stopper ma lecture aux premières scènes qui m’ont fait faire les gros yeux, rougir et ouvrir la bouche prête à gober les mouches. BEN NON ! Pourquoi me direz-vous. Je suis Curieuse, trop peut-être ?

L’auteur a su titiller ma curiosité. J’avoue que ces discours moralistes sur les lois françaises, ces défauts et ses aboutissants, bla bla bla, m’ont un peu gonflée, et que mon côté « hétérote ouverte d’esprit » s’est un peu insurgé ; mais à côté de cela, il y a pas mal de vérités vraiment bonne à dire et à méditer, tralalalala !!!

Berlintintin a su titiller ma curiosité. On suit au fil des pages, la vie d’un mec, un Vrai, un dur, qui souffre, qui tombe bas, qui succombe aux pires tentations, qui vit de débauches, qui se cherche, qui se fait du mal pour se sentir vivant, qui rencontre l’amour, et qui se bat pour le conquérir, le garder, et le reconquérir…car il n’y a pas a tortiller du cul, ce Berlintintin, c’est un amoureux de l’amour !
L’amoureuse de l’amour que je suis, à adoré la 4ème partie de ce bouquin. Quelle belle déclaration d’amour

Pour finir, je reprendrai juste ces quelques mots de l’auteur : « Quand il ne reste qu’une chose, il ne reste que l’amour »

Voilà là un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, quoique. Il vous permettrait peut-être d’avoir une plus large ouverture d’esprit, et d’accepter que l’amour ce n’est pas deux êtres, mais deux cœurs qui s’aiment !

 

Ma note :     images (1)   images (1)   images (1)  images (1) /5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s